Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Dîner avec Edward

-Isabel Vincent

-Presses de la Cité

-192 pages

-Roman auto-biographique, vieillesse, amitié, cuisine, littérature canadienne

 

*Merci aux Éditions Presses de la Cité ainsi qu'à Céline Pelletier, d'Interforum Canada, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

PRESSES DE LA CITÉ: ICI
INTERFORUM CANADA: ICI

Le commentaire de Lynda :

Avec la lecture des premières pages de ce livre, je ne savais pas si j'allais aimer ou pas. Je ne voyais pas où tout cela allait nous mener. J'ai continué ma lecture, et très contente d'avoir persévérer, parce que ce récit est une boule de tendresse, d'émotions, une belle lecture.
Edward, nonagénaire, a de la difficulté à poursuivre sa vie après le décès de son épouse. Et de son côté, Isabel aussi a quelques difficultés avec la fin de son mariage.
Pour rendre service à une amie, Isabel visitera Edward, qui lui mijotera de bons petits repas.
Autour d'une table et d'excellents plats, ils partageront cette belle amitié, et se feront mutuellement du bien en papotant autour d'un repas et d'un verre, ce qui est deviendra un rendez-vous régulier et planifié.
Edward, un très bon cuisinier, mais aussi un fin philosophe, qui avec ses petits plats et ses mots justes, permettra à Isabel de se refaire, de se retrouver.
Chacun des chapitres, nous montre comme titre le menu du souper, j'ai trouvé l'idée très originale et j'ai beaucoup aimé.
Bref un petit livre qui fait du bien, optimiste, tendre, drôle par moments, émouvant à d'autres moments.
Un beau partage personnel qu'Isabel Vincent a fait en écrivant ce livre, une écriture sensible et douce. Une fois que l'on comprend le sens de cette histoire, c'est une petite douceur qu'il ne faut pas hésiter à lire. Peu importe votre vie, je suis certaine que ce livre vous fera du bien !

 

 

Résumé :

La porte s'ouvrit brusquement, laissant apparaître un grand monsieur âgé, ses yeux souriant tandis qu'il me prenait la main et m'embrassait sur les deux joues. "Ma chérie ! Je vous attendais."

Afin d'apaiser une amie installée loin de New York et de son père nonagénaire, Isabel accepte d'aller dîner avec Edward, dévasté par la récente disparition de son épouse. Journaliste, la quarantaine,, Isabel traverse aussi une crise : à peine débarquée dans la Grosse Pomme, elle assiste impuissante au naufrage de son mariage. Mais ce qu'elle ignore, c'est qu'Edward possède d’époustouflants talents de cuisinier, alliés à un sens de l'humour sans faille et à une solide philosophie de l'existence. Pour son hôte, le vieil homme repasse derrière les fourneaux. Et l'invitation ponctuelle devient un rendez-vous régulier, l'occasion pour les deux âmes en peine de reprendre goût à la vie, et foi dans les bienfaits d'un verre de martini !

Tag(s) : #ROMAN AUTOBIOGRAPHIQUE, #VIEILLESSE, #AMITIÉ, #CUISINE, #LITTÉRATURE CANADIENNE