Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Héros, Requins Et Poètes Des Antilles 
-Christian Augustin 
-Auto-édition - 2014 
-222 pages 
-Recueil de nouvelles 

*Je tiens à remercier l'auteur Christian Augustin pour ce service de presse*

AMAZON FRANCE:  ICI
AMAZON CANADA: ICI

Le commentaire de Martine : 
Les nouvelles que nous offre Christian Augustin dans ce recueil, sont une transmission de la beauté des Caraïbes, de l'amour pour sa patrie et de la chaleur des Antillais. Il nous fait voyager juste que dans son endroit de prédilection, dans la nature fertile, dans les échanges et les legs de l'histoire des Antilles. 
Les expressions antillaises donnent une chaleur aux nouvelles qu'a écrite Christian Augustin. Des textes vivants, rafraîchissants, drôles, authentiques, qui sont agrémenté par des anecdotes, des poèmes, de petites nouvelles. Un recueil qui est très diversifié de par la nature du sujet, de la construction et du ton narratif. Une lecture active permet de bien saisir toute la sensibilité et l'amour que porte l'auteur, et on ressent que les Antilles habitent son cœur. 
Une belle lecture que je vous recommande, qui se lit très bien, qui amène une fraîcheur et une diversité qui m'a vraiment conquise.

Résumé
Nous sommes tour à tour, avec nos certitudes et nos doutes, le héros triomphant du destin, le requin affamé, le poète passionné qui rêve d'amour... Merci de m'accorder quelques instants. Mon nom est Christian Augustin, je suis né en Guadeloupe, une île magique au soleil... Je voudrais vous faire connaître mon pays et vous narrer quelques unes des anecdotes qui m'ont fait rire ou rêver. Je ne suis pas convaincu de le faire bien, mais j'aimerais les raconter simplement, passionnément, comme j'aime qu'on me les raconte... J'ai reçu beaucoup d'amour et je me suis souvent promené sur notre planète. J'ai particulièrement voyagé dans ma région, la Caraïbe. Parcourir ce monde en l'observant depuis le ciel, depuis un bateau ou au plus près des gens, m'a donné maintes occasions de connaître toutes sortes de personnes, attachantes ou hostiles; d'admirer les splendeurs de cette nature généreuse et de rêver les yeux ouverts. Que chacune de ces rencontres soit ici remerciée, car chacun de ces endroits, chacune de ces personnes, avec douceur où avec rudesse, m'a offert une histoire en cadeau : Je suis heureux d'en partager ainsi quelques-unes avec vous. La beauté insolente des Tobago-Keys dans les Grenadines, l'aurore qui révèle doucement la forêt amazonienne et ses cours d'eau immenses, pudiquement drapés d'un brouillard serpentant avec eux. La plage aux trésors du Nord de Margarita ou la forêt pluvieuse de la Dominique, ne seront jamais assez racontées. La force que l'on ressent d'avoir croisé dans la même journée le cratère fumant d'un volcan, l'unique saut d'une baleine sur l'océan, des hauts fonds turquoises et une pluie de météorites où d'immenses bancs de dauphins...Aussi, les coutumes et les légendes, avec leur cortège de forces ou de faiblesses surnaturelles qui n'attendent que les meilleurs cartésiens pour leur faire envisager que 2 et 2 ne font pas toujours 4... Les chanteurs des îles sachant improviser une chanson sur mesure, alors même qu'ils vous rencontrent pour la première fois. La beauté, le courage et l'espièglerie des femmes des îles. Les histoires des pêcheurs haïtiens aux yeux d'enfants émerveillés, racontées au coin d'un feu sur un îlot désert. Le bonheur absolu dans le regard des derniers indiens caraïbes encore reliés à la nuit des temps, sont autant de voyages dont on ne revient jamais tout à fait indemne... ... Mon rêve d'enfant était de voler dans le ciel et j'ai la chance de gagner ma vie en volant dans le ciel. Petite chose minuscule que mon avion au cœur d'une symphonie cristalline, pour bleu azur, mers de nuages soyeux et couchers de soleil. Des immensités dont les tons changent à chaque instant, depuis les origines jusqu'à toujours, interprétant des chefs d'œuvres aussi éphémères que sans cesse renouvelés. L'immensité rassure le minuscule en murmurant : Nous sommes aussi fragiles l'un que l'autre, nous sommes les éléments indissociables d'un même ensemble, nous avons besoin les uns des autres. Tout est lié, il n'y a aucun problème à ne pas tout voir, parce qu'il suffit d'observer vraiment au moins quelques fois. Aussi évident qu'un verre de vin suffit au goût, qu'on le tire d'une petite bouteille ou d'un énorme fût... Il arrive que des jeunes demandent à venir voir le poste de pilotage. Ils me demandent parfois conseil, exactement comme je le faisais enfant, dès que j'avais la chance de monter à bord d'un avion. Je prends donc tranquillement le temps de conseiller au jeune de croire à ses rêves, et de faire ce qu'il faut pour les réaliser, quoi qu'en disent les autres. J'ajoute qu'il est important de respecter un certain nombre de valeurs et de travailler à l'école. Ainsi, à mon avis, le plus beau des rêves n'est pas d'être le plus grand, le plus beau où le plus fort, mais d'être le plus heureux..

Tag(s) : #NOUVELLES, #AUTO-ÉDITIONS, #MARTINE L