Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Le Baiser écarlate
-Virginie Carré-Lapresad
-Auto-édition
-208 pages

-Science-fiction, supernaturel, auto-édition

*Merci à l'auteur Virginie Carré-Lapresad pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce roman en service de presse*

AMAZON FRANCE: ICI
AMAZON CANADA: ICI

Le commentaire de Nathalie : 
Lorsque la haine est plus forte que l'espoir ..
Dans le village de Cork en Irlande année 853
Aishling vit dans la peur constante, depuis la mort de sa mère.
Dès qu'elle va au village, pour vendre leurs produits au marché, elle doit subir sans arrêt l'humiliation, la méchanceté et les railleries des villageois.
Malgré tout ça, le plus beau conseil qu'elle recevra de la vieille du village lui servira dans les moments les plus durs qui approchent pour eux.
« Ne laisse pas la vengeance noircir ton cœur. »
Comment survivre quand on voit sa mère se faire tuer (noyée) pour sorcellerie.
Les remords, la culpabilité la poursuite de ses rêves est-ce encore possible ?
Puis vint le drame au village, les Vikings arrivent et sèment le chaos, la mort et la désolation…
Comment aider un peuple qui lui a déjà tourné le dos ..
Se battre ou simplement rejoindre les siens ….

Merci à l'auteure de m'avoir permis de m'évader dans ce roman aux allures un peu dure et funeste, mais accompagnée de votre choix de musique, ce fut un plaisir.

Résumé 
Lorsque la haine est plus forte que l’espoir !

853 - Irlande

Partagée entre mon amour pour Aedan et ma fierté, j'ai commis l'irréparable. Et tout a basculé.

Ce matin-là, jamais je n’aurais cru pouvoir haïr à ce point ! Même l’aversion que j’éprouvais dorénavant à l’égard d’Aedan était teintée de tristesse et d’amertume, atténuant ma rancœur. La vie ne m’avait pas épargnée. Malgré les moqueries, la trahison et les injures, j’avançais, vivant cette rude existence rythmée par les saisons et les marées. Jusque-là, j’avais réussi à affronter ce destin cruel. 
Mais tout bascule, ce matin d'été où les Ténèbres embrasent notre village.

Qu’y avait-il de pire que la mort ? À ma connaissance, rien ! Et pourtant ?

Tag(s) : #SCIENCE-FICTION, #SUPERNATUREL, #AUTO-ÉDITION