Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Résistances 
-Bernard Henninger 
-Éditions L'ivre-Book, Collection Imaginarium –2018 
-153 pages 
-Recueil de nouvelles, science-fiction. 

*Je tiens à remercier les éditions L'ivre-Book pour ce service de presse. *

ÉDITIONS L'IVRE BOOK - ICI

Le commentaire de Martine : 
Je peux vous dire que les nouvelles que nous présente Bernard Henninger sont vraiment de la science-fiction, j'adore lire ce genre de nouvelles de plus, je pense que pour un lecteur qui veut s'initier à la SF, c'est une lecture intéressante à faire. 
Huit nouvelles qui sont toutes différentes les unes des autres, certaines sont de la science-fiction pure et dure, tandis que d'autres sont des réflexions, et même l'auteur ose s'interroger dans certaines. Quel culot aussi d'intégrer un caractère plus osé dans une qui ne diffère pas la concentration du lecteur moins intéressé par l'érotisme. Certaines de ces nouvelles avaient déjà été publiés antérieurement. Quand on lit, ce recueil, on voit la délicatesse de chaque mot, même si certaines situations touchent la dramatique et d'autres nous donnent un rictus aux lèvres, des textes écrits admirablement, compréhensibles et interrogatifs sur le futur de notre monde. 
L'écriture de Bernard Henninger est très agréable à lire, il utilise un langage scientifique assez accessible. Durant ma lecture des nouvelles, mon imagination s'est manifestée allègrement, car les textes sont très colorés, sensitifs. À la lecture de ce recueil, on ressent que l'auteur possède bien son thème et démontre sa maîtrise par sa facilité de réfléchir au futur et de composer autour des histoires intéressantes. Et je souligne mon amour pour la merveilleuse couverture qui m'a tellement plu. Je vous invite à découvrir cet auteur si cela n'est pas déjà fait, sinon je vous invite à vous immiscer dans les nouvelles créatives de Bernard Henninger. 

Résumé : 
Aussi loin que remontaient ses souvenirs, Marie avait été mauvaise en calcul. La catastrophe remontait au jour où l'instituteur, s'appliquant sur les pleins et les déliés, avait tracé au tableau noir un ovale penché vers la droite, comme une lettre sans boucle, et qu'il avait demandé si quelqu'un savait ce que c'était : ? C'est un chiffre, avait-il précisé. ? Mais on les a tous faits ! s'était insurgée Marie. L'instituteur montra ses mains grandes ouvertes, puis, repliant ses doigts un à un, compta à rebours de neuf jusqu'à un. À la fin, il leur montra ses poings fermés : ? Quand il n'y a plus rien, ça s'appelle un zéro... « Dès lors que l'individu dont on veut courber l'échine se relève, choisit de ne pas accepter le destin qu'on lui trace, mais d'opposer aux certitudes et aux injonctions un perpétuel et salutaire questionnement... » Christian Léourier Huit nouvelles de Bernard Henninger, qui tentent de défricher le chemin des possibles ? la Voie ?, que vous seul pouvez suivre.

Tag(s) : #NOUVELLES, #SCIENCE-FICTION