Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Horace Dorlan
-Andrzej Klimowski
-Leméac Éditeur
-256 pages
-Littérature contemporaine, roman atypique, insecte, professeur, mystère, roman graphique


*Merci aux éditions Leméac, spécialement à Marc Olivier pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

LEMÉAC ÉDITEUR: ICI

Le commentaire de Lynda :
La première chose que je vais vous dire sur ce roman, c'est que je vais le relire, je suis certaine, qu'en le relisant, il y a des choses qui m'ont échappée et que je comprendrai davantage, après une deuxième lecture.
Un roman étrange, à tel point, que nous avons l'impression d'être dans le brouillard, et que peu à peu celui-ci se lève pour nous révéler une petite partie de l'histoire.
La première page, dès le départ, crée un climat, un peu spécial avec cette phrase et je cite : ''Il n'y a que toi et moi pour leur venir en aide. Nous sommes les seuls à savoir ; tout dépend de nous. Nous avons tout compris.''
Horace un professeur qui donne des conférences, sur les insectes, l'extrait que je vous ai mis, vient d'Angéla, son épouse. Après un accident, Horace, qui se retrouve dans le coma, en pleine préparation de sa prochaine conférence, change radicalement à sa sortie du coma, et décide d'insérer de la musique dans sa conférence, les assistants du professeur, sont quant à eux assez partagés sur cette idée. À sa sortie du coma, il a aussi beaucoup dessiné, rien de bien spécial direz-vous des lignes, et des lignes....
Et on avance dans le livre, dans la préparation de cette fameuse conférence, des gens s'ajoutent à l'équipe, d'autres s'en éloignent. On rencontre un auteur, hospitalisé dans un sanatorium, qui lui a écrit un roman avec des insectes et en particulier 1 insecte assez spécial.
Bon, je n'en dirai pas plus sur l'histoire, à vous de la lire. 
Je peux toutefois vous dire, que tout au long du livre, on ne sait pas si Horace, est éveillé, s'il rêve, s'il imagine, s'il a des visions, effectivement, on ne sait pas grand chose, et l'auteur ne fait que nous entraîner à tourner la page, pour savoir. La curiosité est un bien vilain défaut, dit-on, et bien c'est probablement celle-ci qui va vous pousser à terminer ce livre.
Premier roman traduit en français pour Andrzef Klimoswki, un roman original, une écriture un peu déroutante, qui saura capter votre attention, j'en suis certaine. Facile à lire, certes, mais qui demande quand même un peu de concentration. Je crois pouvoir dire que si 50 personnes lisaient ce livre, chacune de ces cinquante personnes, interpréteraient de différentes façon. Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui ne l'est pas ? Et bien à vous de voir ! De plus, de courts chapitres, intercalés de nombreuses illustrations que l'auteur a créé lui-même, donne encore plus d'originalité à ce roman.


Résumé :
Le professeur Horace Dorlan, entomologiste londonien, doit prononcer une conférence lors d’un colloque à Pise. À la surprise de ses collègues, il annonce vouloir incorporer musique et performance à son allocution, une initiative aux antipodes de la rigueur scientifique que tous lui connaissent. Peu avant son départ pour l’Italie, Dorlan sombre dans le coma à la suite d’un accident, et l’aphasie qui l’afflige à son réveil ainsi que les motifs hermétiques qu’il se met à dessiner compulsivement suscitent l’incompréhension. Son soudain retour à la normale étonne chacun, tandis que des choses étranges se matérialisent dans son esprit. À la veille de la conférence, de mystérieux évènements se produisent où les frontières entre conscience et réalité s’estompent, laissant des voix divergentes se joindre à la confusion, jusqu’au retour à Londres où la quête du professeur s’achèvera, laissant le lecteur médusé.

Roman atypique dans l’univers des lettres contemporaines, Horace Dorlan est un chef-d’œuvre kafkaïen d’imaginaire sombre qui emprunte au cinéma muet, à la peinture, au roman de genre et au surnaturel.

Tag(s) : #LITTÉRATURE CONTEMPORAINE, #ROMAN ATYPIQUE, #INSECTE, #PROFESSEUR, #MYSTÈRE, #ROMAN GRAPHIQUE