Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-La valise rouge
-Léa Sovin
-The Books Éditions 
-283 pages
-Drame, fait vécu

*Merci à The Books Éditions pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce très bon roman en service de presse*

BOOKS ON DEMAND: ICI
AMAZON FRANCE: ICI
AMAZON CANADA: ICI

Le commentaire de Nathalie : 
Pourquoi écrire un livre sur l'inceste : 
Se déculpabiliser.
Sortir les démons.
Régler des comptes.
Se vider le cœur.
Faire du ménage dans sa tête et dans son cœur.
Se réconcilier avec la vie ou un peu de tout ça...
L'auteure nous raconte sa vie à partir de l'adoption de sa sœur et la sienne,  à l'âge de 6 ans, l'arrivée dans cette famille ou elles ont connues la violence, les abus et le silence.
Durant la lecture, on suit les lettres qu'elle à écrites à son père incestueux, à sa mère absente et aveugle volontairement et à sa jumelle qui ne voit pas les événements de la même manière qu'elle, au point de subir un éloignement… Toutes des lettres qu'elle n'enverra pas. Mais plutôt les insérer dans son livre.
On suivra aussi un peu sa nouvelle vie avec ses filles et son mari, les répercutions sur le temps.
Beaucoup d'émotions partagés
De la honte à la culpabilité.
De la tristesse au remords.
Du pardon???? À la rage.
Mais surtout beaucoup de pourquoi...
Pourquoi tout mettre dans un livre.
Quant au fond tout ce qu'elle demandait, c'était qu'on l'aime comme un enfant se doit d'être aimé...

Bravo à l'auteure, malgré parfois une écriture malhabile, mais on pardonne tout quand c'est écrit avec le cœur.  

.


Résumé 
6 Juillet 1985 le jour où ma vie a basculé. J' aurais bientôt 6 ans, et je ne veux pas partir avec ces inconnus.Je ne le sais pas encore mais j'ai raison de me battre contre cette adoption que je ne comprends pas. Mes "parents de la DDASS", ceux qui un jour ont demandé à cette petite fille de 5 ans que j'étais, de les appeler papa et maman, m'ont tellement trompée. D'abord lui que je ne veux pas nommer mais qui m'a tant détruite à cause de ce qu'il m'a fait, puis elle: La tête enfouie dans le sable qui continue à fuir ses responsabilités pour se rendre aveugle et sourde de tout. "Si j'avais seulement su que cette mère était une autruche...". Ecrire pour leur dire ce qu'ils refusent d'entendre mais aussi pour tous ceux qui voudront prendre le temps de me suivre dans ce long et périlleux chemin vers la reconstruction. A la fois journal intime, témoignage, et analyse, ce livre a été mon meilleur thérapeute, j'espère qu'il pourra vous aider à comprendre l'importance de "ne pas laisser de nœuds". Il est parfois difficile de faire face à ses peurs, mais c'est nécessaire pour poser les valises.

Tag(s) : #DRAME, #FAIT VÉCU