Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Les belles fermières

-Marjolaine Bouchard

-Les Éditeurs Réunis

-328 pages

-Historique, ferme, guerre, famille, québécois

*Merci aux Éditeurs Réunis pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce roman en service de presse*

LES ÉDITEURS RÉUNIS: ICI

Le commentaire de Lynda;

Un excellent roman historique que nous livre, Marjolaine Bouchard! Un véritable coup de cœur pour moi. Omer vit seul avec ses 10 enfants et sa mère (grand-mère Anaïs) depuis la mort de sa femme. Mais il succombera à un arrêt cardiaque laissant tout à son aîné Abel. Abel décidera de s’enrôler avec son frère Bernard à la guerre laissant ses sœurs s’occuper de tout jusqu’à son retour. Elles vont travailler de peine et de misère pour être capable de subvenir à leurs besoins. En plus d’en arracher, elles vont devoir faire face à leur voisin, un homme hypocrite qui essaiera de profiter d’elles. Plus le temps passe et plus les temps sont durs pour ces 8 jeunes filles âgées de 9 à 20 ans en plus de la grand-mère qui s’affaiblit de jour en jour. Comment réussiront-elles à survivre ? Et Abel qui n’envoie pas d’argent ! Lorsque la guerre sera finie, Abel reviendra à la ferme et une très très mauvaise surprise attendra la famille Larose. Quel superbe roman, un roman comme je les aime, avec le patois québécois et ses expressions, et des personnages qu’on aime beaucoup et d'autres que l'on hait beaucoup également. Les filles vont devoir relever les défis à tous les jours pour ne pas mourir de faim, ce qui rend notre lecture très captivante tellement, que j’en aurais pris encore et encore. J’aurais vraiment aimé qu’il y ait une suite pour pouvoir continuer à suivre cette sympathique famille (même si Aline est bête de temps en temps). Encore une fois, c’est vraiment un excellent roman que je vous recommande sans aucune hésitation. Marjolaine Bouchard a trouvé les mots pour nous accrocher très solidement à ce roman tout en nous permettant de passer du temps avec la famille, les mots de l'auteure nous transporte sur la ferme avec les filles, comme si on faisait partie de cette famille. Merci Marjolaine Bouchard, pour cette belle lecture !

 

 

Résumé :

Saint-Jean-de-la-Miséricorde, 1940. Alors que le Canada s’apprête à s’engager dans la Seconde Guerre mondiale, les huit soeurs Larose se retrouvent seules sur la terre paternelle avec leur aïeule. Leur père étant décédé et leurs frères, partis au front, sans appui solide et disposant de ressources limitées, les filles tentent tant bien que mal de maintenir à flot la modeste ferme familiale. Le petit bataillon est mené par les trois aînées : Aline, Bergerette et Caroline. Débordantes de passion et d’ambition, les jeunes femmes veillent à la survie du clan tandis qu’elles connaissent leurs premiers émois amoureux et que leurs valeurs divergentes entrent en conflit. Un pied dans la tradition et l’autre dans une modernité qui tour à tour les enchante et les perturbe, elles se lancent dans leurs nouvelles fonctions avec acharnement. Épaulées par leur grand-mère, elles s’occupent de plus en plus adroitement de tout ce qui relève de la ferme laitière : soin des bêtes, récoltes, moissons… Après des années de dur labeur, les belles fermières pourront-elles enfin espérer récolter les fruits de leurs efforts ? L’éventuel retour de leurs frères leur sera-t-il bénéfique ou compromettra-t-il plutôt l’équilibre si chèrement acquis ?

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #FERME, #FAMILLE, #GUERRE, #QUÉBÉCOIS