Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

-Cadillac

-Biz

-Leméac Éditeur

-96 pages

-Deuil, grossesse, hockey, Cadillac, québécois

*Merci à Leméac Éditeur, spécialement à Marc-Olivier, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce roman en service de presse*

Leméac Éditeur

Le commentaire de Lynda :

Un tout petit livre, et pourtant qui en dit beaucoup.
Derek, apprends la même journée le décès de son grand-père et la grossesse de sa blonde, comme il dit, un Lamothe qui part et un qui arrive.
Derek, vendeur de Cadillac, et joueur de hockey dans ses temps libre. Disons que c'est un maniaque de hockey, il aurait dû d'ailleurs jouer professionnel, mais la vie en a décidé autrement.
Ayant besoin de se ressourcer, il quitte pour Détroit (la ville, où il aurait dû jouer) et fera ce que l'on peut appeler un pèlerinage, à la recherche de ses ancêtres, et surtout le baron de Cadillac.
Bien écrit, court à lire, on passe du temps dans la tête de Derek, dans ses pensées, dans ses souvenirs avec son grand-père. Vous comprendrez également le titre, en lisant le livre ! Et de plus ! J'ai quand même appris certaines choses entre autres sur la ville de Détroit.
J'aime beaucoup l'écriture de Biz, ce n'est pas le premier roman que je lis, et à chaque fois, il arrive vraiment à me surprendre, même si ce sont de tout petits écrits.

 

 

Résumé :

Derek Lamothe apprend au même instant la mort de son grand-père et la grossesse de sa blonde. Le choc est double, le passé et le futur se télescopent violemment. Quel destin attend son enfant, et en fonction de quelle histoire ? Ancien joueur professionnel – forcé à la retraite avant son premier match à cause d’une blessure au genou – devenu vendeur de Cadillac et hockeyeur de garage, Derek est un Québécois amoureux de son sport national et des gens qui y jouent, amoureux de son territoire et des gens qui y vivent, amoureux d’Histoire et de Daisy, sa belle Wendate originaire d’un village huron des environs de Québec. Le souvenir de son grand-père, la promesse de l’enfant à venir et la déception lancinante relative à sa carrière bêtement interrompue le précipiteront sur les traces d’Antoine Laumet, baron de Cadillac, le fondateur de Détroit, ville pour laquelle il avait justement signé, avec les Red Wings. Son trajet sera parsemé des lieux d’une mémoire ancestrale, et c’est le parcours de son peuple qu’il refera malgré lui – son peuple à qui jadis l’Amérique entière et ses premiers habitants avaient tendu la main.

 

Tag(s) : #Deuil, #GROSSESSE, #HOCKEY, #CADILLAC, #QUÉBÉCOIS