Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Montréal insomniaque 
-Francis Juteau 
-Les éditions au Carré, 2018 
-200 pages 
-Roman québécois 

*Je tiens à remercier les éditions du carré et Virgolia pour ce service de presse*

LES ÉDITIONS AU CARRÉ: ICI
VIRGOLIA COMMUNICATIONS: ICI

Le commentaire de Martine : 

C’est un bel ouvrage que nous présente Francis Juteau, l’histoire entre dans le jeu d’un cycle de quête pour aller rencontrer sa dulcinée qui lui a donné rendez-vous avant son départ pour Vancouver. Le message reçu l’invite à la rejoindre dans un café d'Hochelaga, quelques heures avant son départ. 
Nous allons le suivre dans un parcours de la vie en attendant son rendez-vous, mais comme toute attente, l’imagination fait son œuvre. En se déplaçant dans douze quartiers de Montréal, il va sur un chemin de croix des lieux importants de leurs relations amoureuses. C’est un voyage dans ses souvenirs et ses émotions. 
Francis Juteau écrit très bien, il a une plume qui m’a conquise vraiment tellement, elle est comme une sérénade pour mes yeux. Son personnage est vraiment en introspection autant quand il recherche dans ses souvenirs, que dans les moments intimes entre elle et lui. L’auteur nous fait graviter dans des quartiers et leurs lieux très connus, une vraie balade enrichissante. 
Je vous conseille cette merveille de lecture inusitée qui mélange différentes façons d’écrire, la narration, les poèmes, les dialogues, etc. C’est une belle découverte pour un premier roman d’un auteur qui fait sa marque personnelle avec une grande dextérité. 

 



Résumé : 
Un jour, on vient habiter Montréal. On y survit un temps, puis on part mourir en banlieue. C’est le cycle du Québec (ici, la mort, c’est un rite périphérique). Nos enfants viendront y habiter aussi. Comme nous, ils tomberont amoureux de cette île de fous, de ce bout de presque-pays à rêver debout. Comme nous, ils oublieront d’y dormir. 
Francis Juteau signe un premier roman à la voix unique, où le métissage des genres littéraires est effectué avec une rare habileté. La culture et la vivacité d’esprit de l’auteur transpercent dans ce texte haut en couleur, donnant à lire un récit des plus sentis.

Tag(s) : #ROMAN, #QUÉBÉCOIS