Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Le son ocre du violon 
-Elia Sparreaux 
-Auto-édition
, 2018 
-342 pages 
-Roman contemporain, romance, auto-édition


*Je tiens à remercier l’auteure Elia Sparreaux pour cette lecture de presse*

* Amazon France* 

* Amazon Canada*

Le commentaire de Martine : 
Les personnages de Shane et Nathan vont se rencontrer de façon peu commune, ils sont dans une soirée,  basée sur un jeu qui stimule le désir pour un autre participant. Ce jeu veut que le participant allume le désir de son partenaire jusqu’à ce qu’il soit dépendant de toi alors tu gagnes, dans le contraire si tu tombes dans ses bras, tu perds. Pour les deux, ce ne sera pas les meilleurs moments, car les deux vont s’emmêler les pinceaux. Et ils développeront des sentiments qui vont leur rendre l’épreuve plus ardue. 
Une romance qui amène des sentiments de haine, de désir, d’amour, de culpabilité, etc. Une histoire d’amour qui change des romances ordinaires. Shane, le personnage féminin principal, occupe une grande place tout au long de l’histoire, c’est elle qui stimule le jeu et introduit ses propres règles. C’est une protagoniste forte, qui m’a vraiment plu, elle impose tout au long du roman l’intrigue et l’orientation du dénouement. 
La plume d’Elia est dynamique et intéressante, car elle laisse une place primordiale à son personnage qui dirige le roman. C’est une plume très actuelle, fraîche et contemporaine. C’est un roman qui apporte un vent de renouveau de la romance qui me plaît. Je vous le recommande et aussi de découvrir la plume que j’ai adorée d’Elia Sparreaux qui promet, elle a conquis mon intérêt par la nouveauté qu’elle nous présente. 

Résumé : 
« Le jeu c'était tout ce qu'on avait. Le jeu c'était notre folie, notre audace, notre splendeur. C'était cette bataille acharnée, c'était cette rage vitale qui faisait que lui et moi, on était. Cette haine puissante et inébranlable, c'était nous. » 
Une fille. Un mec. Un jeu. Celui de la subtilité, de la manipulation, de la séduction. Les promesses jamais données et les mensonges parfaitement maîtrisés pour gagner l'obsession de l'autre. 
Le jeu est simple. Il faut pourtant toute l'arrogance du monde pour prétendre à la victoire et tout son orgueil pour ne jamais abandonner la partie. 
Quand la fierté rencontre l'impertinence, tout explose. Tout s'enflamme. 
C'est l'histoire de Shane et de Nathan. De leur exquis mépris pour le monde et de leur envie désespérée de vivre. 
Ils se rencontrent pour le meilleur et pour le pire. A celui qui blessera l'autre, à celui qui résistera. A celui qui gagnera. 
« Tricher c'est jouer, tous les coups bas sont permis »

Tag(s) : #ROMAN CONTEMPORAIN, #ROMANCE, #AUTO-ÉDITIONS, #MARTINE L