Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-L'héritage du sang 
-Michèle Arnaud
-Évidence Éditions, collection Électrons Libres
-239 pages
-Roman dramatique, femmes, journaux intimes


*Merci à Évidence Éditions pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce très bon roman en service de presse*

*Évidence Éditions*

*Amazon France*

*Amazon Canada*

Le commentaire de Nathalie : 
La très belle histoire de trois femmes Elsa, Pauline, Solène, trois générations reliées entre elles par des tabous et plusieurs événements tragiques et tristes à travers l'histoire. 
De 1944 à 1999… Les nazis, la guerre d'Algérie, le printemps 68, le naufrage de l'Erika et tous ce qui entoure ces dates. 
L'histoire débute avec la découverte par Solène dans la maison familiale de carnets (journaux intimes) de sa mère Pauline et de sa grand-mère Elsa.
La découverte de l'histoire de leurs vies et les réponses à plusieurs questionnements.
Des vies parsemées de doutes, de peurs, de drames qui changeront le cours de la vie de chacune d'elle.
Pour Elsa, se sera la guerre, les camps nazis ou un viol changera sa vie à jamais… Un enfant qu'elle ne réussira pas à aimer, un mari choisi par facilité plus que par amour, le deuil de sa carrière de pianiste et un questionnement sur qui l'a dénoncée.
Puis la vie de Pauline pour qui sa carrière d'athlète olympique sera ternie à cause de l'entêtement de sa mère face à sa haine pour l'Allemagne... Sa fugue dans un camp manouche sous la surveillance d'amis de ses parents, puis sa fuite vers Paris rejoindre Jacques, le père de Solène, venue au monde, elle aussi, sans être attendue, durant la grève générale de Paris. Finalement Solène qui, par héritage, est incapable d'aimer et de se laisser aimée... Jusqu'à la rencontre d'une personne surgie du passé de sa mère qui viendra clore le dossier du questionnement.
Solène commencera elle aussi à écrire ses carnets, qui sait ce que l'avenir lui réserve.

Une écriture belle, sensible et véridique. On y croit, on vit à travers les personnages et l'amour de la musique. Une histoire de femmes magnifiques à travers les époques.


Résumé :
Trois destins de femmes dans la tourmente.
Elsa, fille unique d’une famille juive, vit une enfance protégée à Nantes. Elle apprend le piano et prépare le concours du conservatoire. À 18 ans, elle tombe amoureuse de Jacques, étudiant en médecine. Le 15 août 1942, elle est raflée, déportée, violée à Auschwitz. Libérée par les Russes, elle revient à Nantes avec son enfant et Josef, un prisonnier qu’elle épouse. Elle ne retouchera jamais un piano.
Pauline, née à Auschwitz, ignore tout de ses origines paternelles. Excellente gymnaste, elle est sélectionnée pour aller à Berlin, représenter la France aux JO. Elsa s’y oppose. Josef n’intervient pas. Blessée, Pauline quitte la maison familiale et trouve refuge sur un terrain de gens du voyage. Un nouvel événement la propulse à Paris, au mois de mai 1968. Avec le monde étudiant, Pauline fait sa « révolution », un moyen d’exorciser sa violence.
Elle joue sa vie sur un coup de dés, en vivant par opportunisme avec un garçon qu’elle n’aime pas. Elle donne naissance à Solène.
Solène est marquée dans sa tête et dans son corps par l’héritage douloureux d’Elsa et de Pauline. Elle ne connaît pas le plaisir et multiplie les aventures amoureuses, au risque de se perdre.
La tourmente météorologique de décembre 1999 qui déclenche le naufrage de l’Erika et la pollution des plages bretonnes lui fera-t-elle trouver le port ?

Tag(s) : #ROMAN DRAMATIQUE, #FEMMES, #JOURNAUX INTIMES