Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé et commentaire tome 3: ici

-Les enquêtes d’Ernaut de Jérusalem

-Tome IV : Le souffle du dragon 
-Yann Kervran 
-Framabook, 2018 
-334 pages 
-Roman historique, policier, Jérusalem. 


*Je tiens à remercier Yann Kervran l’auteur de cette série Les enquêtes d’Ernaut de Jérusalem pour cette lecture de presse*

*Éditions Framabook*

*Lulu .com*

*Yann Kervran(FB)*

Le commentaire de Martine : 
En faisant des travaux dans la Basilique de Lydda, et durant les changements, on découvre un corps brûlé dans cet édifice. La communauté est sans dessous-dessus et Monseigneur Constantin ne comprend pas ce qui a bien pu se passer avec ce clerc, c’est alors que l’on demande du renfort afin de faire l’éclairage et trouver ce qui s’est passé exactement, c’est l’entrée en jeu d’Ernaut. 
Les sergents Ernaut, Droart et Eudes vont avoir du boulot sur les bras, c'est des moments difficiles pour tous les travailleurs qui étaient sur place et aussi toute la communauté qui est surprise que le sergent du roi soit dans leur ville afin d’enquêter sur tout ce bazar. 
Comme à son habitude, les histoires de Yann Kervran mettent beaucoup de personnages, mais les plus importants sont très bien définis et intelligemment installés dans le récit. On est toujours au XIIe siècle, dans la contrée de Lydda qui est sur le territoire de Jérusalem, l’intrigue sera plus confinée dans Lydda au cœur des gens qui gravitent autour de la cathédrale, le clergé, les religieux, les intellectuels, les clercs, etc. 
Yann Kervran partage avec nous, son amour de cette période historique. Il écrit très bien et il sait créer de bons thrillers historiques en puisant dans des anecdotes de l’histoire. Une bonne lecture qui m’a captivé et immergé dans la période médiévale avec des religieux et des laïcs qui sont des sujets possibles à être considéré comme des coupables dans cette affaire du Sergent Ernaut. 
Je vous le recommande ! 

Résumé : 
Lydda, 1158-59
La basilique où est conservé le corps de saint Georges est l’objet de tous les soins. Architectes, maçons et charpentiers y bâtissent un édifice orné par les mosaïstes et les sculpteurs, sous le contrôle du collège de chanoines et la bienveillante surveillance de l’évêque Constantin. 
Jusqu’au jour où l’on découvre le corps atrocement brûlé d’un des clercs. La paisible communauté est alors ébranlée par la convergence de puissances qui la dépassent. Il faudra l’intervention d’un jeune sergent du roi pour que les trames souterraines soient mises au jour, mais à quel prix ? 
« Le roi Baudoin était au loin, espérant par ses mariages s’aboucher avec les Griffons. Le royaume s’endormait sous les gelées, ignorant du feu secret qui brûlait en lui. »

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #POLICIER, #JERUSALEM