Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Pleure pas!

-L.B.

-Éditions du Saule

-156 pages

-Témoignage, enfance, violence domestique

 

*Merci aux Éditions Du Saule, pour m'avoir donné l'opportunité de faire cette lecture en service de presse*

*Éditions du Saule*

*Amazon France*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Je viens de terminer une lecture vraiment, mais vraiment pas facile. Une lecture qui m'a littéralement brisé le cœur.
Nous allons suivre cette petite fille à partir de l'enfance et on poursuivra avec son adolescence.
Cette fillette a grandi dans un foyer dysfonctionelle, témoin au début de la violence domestique de son père envers sa mère, puis en vieillissant elle subira elle aussi, à son tour cette violence venant de son père.
Victime collatérale de l'alcoolisme de son père, elle subira toutes les violences de la part de cet homme, verbales, physiques, et même sexuelles.
Avec le temps, pour se protéger, elle s'isole sous une carapace, oui rien ne peut l'atteindre. Elle ne montre aucun sentiment, et surtout pas de larmes.
Se retrouvant en centre d'accueil à l'adolescence, c'est une ado, révoltée, intenable, et son enfer continue.
Que vous dire d'autres que cette histoire m'a complètement bouleversée, elle m'a fait pleurer sur cette petite fille innocente, avec personne pour la défendre, pour prendre soin d'elle pour l'aimer.
Les mots de l'auteure, sont durs, mais ils viennent nous chercher, au plus profond de nous-même. L'épilogue nous laisse supposer qu'elle a quand même réussie à faire quelque chose de sa vie, malgré le maigre et affreux bagage que ses parents lui ont donnés.
Je ne peux vous en dire plus! Ce que je peux vous dire par contre, c'est que ces choses arrivent encore aujourd'hui, et ce, dans tous les pays du monde. Pourtant ça ne devrait pas arriver... Les enfants sont sans défense, et personne ne devrait leur faire du mal.

 

 

Résumé :

C’est l’histoire vraie d’une petite fille.
Plus d’une fois, cette petite fille tombera à genoux sous la violence de la vie, mais à chaque fois elle se relèvera, écorchée, mais toujours debout.
Pourquoi ne pleure-t-elle pas, cette gamine ?
Elle est inexpressive, réfugiée dans une carapace où personne ne peut l’atteindre, car pleurer, c’est être faible, s’exposer, et ça, jamais ! 
Révoltée, cette petite fille, c’est moi. J’ai été tellement jugée, critiquée parce que je ne pleure jamais, ne montre aucune expression, aucune faiblesse…
« Pleure pas ! Ne pleure jamais devant les autres », c’est la leçon que ma mère m’a apprise chaque jour… Aujourd’hui encore, je ne pleure jamais, j’ai bien appris ma leçon, maman…

Tag(s) : #TÉMOIGNAGE, #ENFANCE, #VIOLENCE DOMESTIQUE, #COUP DE COEUR