Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Prisonnier de guerre

-D'après le carnet de Victorien Rombouts 
-Jim Cornu 
-Joey Cornu Éditeur, 2019 
-210 pages 
-Documentaire, fiction, récit de guerre authentique. 


*Je tiens à remercier Joey Cornu éditeur pour ce service de presse*

*Joey Cornu Éditeur*

 

Le commentaire de Martine
Durant ma lecture, je pensais à la richesse que nous apportent ces docufictions, Jim Cornu nous présente le récit de Sophie, une arrière-petite-nièce de Victorine Rombouts, qui va essayer de retracer via les écrits dans un carnet de son arrière-grand-oncle durant la mobilisation de la guerre entre la France et l’Allemagne. Victorien a laissé ce carnet sans se douter qu’un jour une des descendantes ferait des recherches afin de comprendre ce qui lui est arrivé durant ce conflit et pourquoi il a été capturé et retenu prisonnier durant quelque temps. 
Je peux vous dire que cet écrit est intéressant, premièrement pour sa valeur historique, pour sa valeur d’authenticité et pour sa valeur intergénérationnelle. J’ai adoré suivre les périples de Sophie et aussi ceux relatés par Victorien. Deux époques et deux différentes situations sociétaires, qui arrivent à s’allier pour nous raconter un récit de vie, super-intéressant et d’une richesse inestimable. J’aime bien lire des récits qui nous retransmettent des moments de l’histoire inoubliable. 
Jim Cornu a une plume addictive, réaliste et actuelle. Il réussit toujours à m’intéresser dès les premières pages, je me suis immergé dans cette histoire tellement rapidement qu’à certains moments, je me croyais avoir les deux pieds en Europe au XIXe siècle. Un excellent récit qui va survivre à plus de 150 ans, mérite que les gens s’y attardent pour le lire. Ce documentaire nous révèle que les écrits familiaux ont de la valeur et passe au travers des époques. 


Résumé : 
Par un jour de pluie, Sophie, étudiante en sciences au collège, découvre dans le bric-à-brac de sa grand-mère émigrée de France un carnet abîmé par l’humidité, écrit d’une plume élégante, mais difficile à lire. C’est celui de Victorien Rombouts, un jeune homme séparé de sa famille pour s’enrôler comme mobile dans la guerre franco-allemande, durant cette année « terrible » de 1870. 
Commence pour Sophie un patient travail de transcription et de recherches qui la mènera jusqu’aux misères de la prison de Glogau, après d’interminables déplacements de troupes dans les intempéries et les privations. Tant pis pour les nuits blanches; Sophie n’aura de repos que lorsqu’elle connaîtra le sort réservé à celui qui fut son arrière-arrière-grand-oncle et dont l’intrigant cahier semble inachevé. 
Ce roman documentaire présente le carnet authentique et inédit du jeune Victorien Rombouts.

Tag(s) : #DOCUMENTAIRE, #FICTION, #RÉCIT DE GUERRE AUTHENTIQUE