Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-La légende de la vieille mégère 
-Josée N. Gauthier
-Essor-Livres Éditeur, 2017 
-132 pages 
-Roman à suspense, enquêtes, légende, cimetière, village


*Je tiens à remercier l’auteure Josée N. Gauthier pour cette lecture de presse et pour sa générosité*

*Essor Livres Éditeur*

*Josée N. Gauthier, auteure(FB)*

Le commentaire de Martine : 
Un bon roman qui alimente le suspense, ou Stéphane va partager avec ses amis une histoire qui, se transmet depuis quelques années dans le village de Brownsburg. Cette légende va alimenter la tension et le délire cauchemardesque concernant une vieille mégère qui se promène avec deux chiens noirs. Est-ce que cette femme-sorcière existe vraiment, ou bien le groupe de jeunes vivent-ils un délire, ou bien est-ce que cela est véridique et que cette femme vit dans le bois avec ses chiens?
Carolane veut en apprendre encore plus, elle va vouloir la voir et la rencontrer, mais dès que Caro va voir cette femme dans le bois avec ses chiens, elle va s’enfuir, réaction de peur. Mais Carolane n’est pas capable de se remémorer à quoi ressemble cette femme qui se promène et qui alimente la croyance de cette femme-sorcière, puisque de rencontrer la mégère a des conséquences graves pour les personnes qui la rencontrent. 
C’est une belle lecture, super-intéressante, j’adore le suspense qu’à créer Josée Nicole Gauthier dans ce récit. Je vous conseille de le lire puisqu’il faut que vous découvriez ce qui va arriver à Caro après sa rencontre avec cette mégère. 

Résumé : 
À Brownsburg, dans les Basses-Laurentides, un groupe d’étudiants se rassemble derrière le couvent St-Louis-de-France. Frissonnant de peur, ils écoutent Stéphane leur raconter la légende de la vieille mégère… C’est à ce moment que leur cauchemar commença…Un suspense imagé que personne ne pourra jamais oublier… « Se reposer le jour, mais quand vient la nuit, on entend souvent des bruits étranges, mais surtout un cri, un cri si lugubre qui donne un écho dans ces montagnes…Cachée derrière un gros rocher, je regardais d’un coin de l’œil pour voir si la personne s’approchait et… je vis les chiens noirs au bout d’une laisse. La vieille dame s’approcha de l’endroit d’où j’étais cachée. Je regardai encore d’un coin de l’œil, je me levai lentement et…—Qu’est-ce que tu as vu, Caro, qu’est-ce que tu as vu?—Je… je ne sais pas, j’ai v-u…En accédant à l’intérieur du bâtiment qui abritait la morgue, j’avais l’impression de respirer un air froid… voire glacial. Est-ce ceci l’odeur de la mort? me dis-je tout bas… Je continuai à avancer, puis… » Attention de ne jamais faire la rencontre de la vieille mégère, sans quoi…

Tag(s) : #ROMAN SUSPENSE, #ENQUÊTES, #LÉGENDE, #CIMETIÈRE, #VILLAGE, #AUTEURE-PARTENAIRE, #QUÉBÉCOIS