Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Anna et l'enfant-vieillard

-Francine Ruel

-Libre Expression

-200 pages

-Roman, fils, deuil, drogue, itinérance, québécois

 

*Merci aux Éditions Libre Expression, spécialement à Patricia Huot, pour ce service de presse*

*Éditions Libre Expression*

*Francine Ruel, auteure(FB)*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Ce roman est venu me chercher et beaucoup plus que je ne m'y attendais. L'auteure, Francine Ruel, nous présente dans ce récit, un roman, mais sur un fond de vérité. Elle nous relate un peu l'histoire de son fils, qui vit dans la rue et qui est aux prises avec différentes drogues.
Arnaud, ce fils qu'elle a élevé, choyé, adoré, et qui suite à un événement assez dramatique, prend le mauvais tournant dans la vie. Itinérance, drogue, l'enfer, quoi, pour une mère qui voit son fils adoré prendre cette route.
Cette lecture m'a tout simplement viré à l'envers, quelle hantise pour un parent, de voir un de ses enfants prendre ce chemin. Quel crève-coeur de constater la déchéance de son enfant, et d'être complètement impuissante, malgré tous les efforts que l'on peut faire pour l'en sortir.
Un récit des plus réalistes, un récit qui reflète très facilement la vie d'aujourd'hui, mais surtout qui reflète le drame d'une mère impuissante et incapable de lâcher prise, sans oublier l'énorme culpabilité qu'elle ressent, les interrogations tel que où a-t-elle fauter, pour que la vie de son fils prenne cette route?
Écrit avec le cœur, criant de véracité, poignant et déchirant, ce sont les sentiments que cette lecture a tout simplement généré en moi. On ne peut pas lâcher ce livre, c'est impossible, et malgré les quelques larmes versées en face du désarroi et de la culpabilité de cette mère, on cherche, avec avidité une note d'espoir. Merci Francine Ruel, pour ce moment riche en émotions que j'ai eu le plaisir de partager avec vous !

 

 

Résumé :

Anna tente de faire le deuil d'un enfant vivant. Son fils s'est perdu dans la drogue, puis dans la rue, une véritable descente aux enfers contre laquelle elle a tout essayé, en vain. La douleur est désormais la seule présence de l'absent, accompagnée par la peur d'Anna de le croiser, la main tendue, et de ne pas le reconnaître. Le roman raconte le parcours de cette femme et de son enfant-vieillard par le biais de fragments touchants, mais jamais larmoyants.

Tag(s) : #ROMAN, #FILS, #DEUIL, #DROGUE, #ITINÉRANT, #QUÉBÉCOIS, #COUP DE COEUR