Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Les rivières souterraines
-Stéphanie Lamarche
-Édition Librinova
-164 pages
-Roman dramatique, fiction, résilience

*Merci aux Éditions Librinova, pour ce service de presse*

*Librinova*

*Amazon FR*

*Stéphanie Lamache, auteure(FB)*

Le commentaire de Carole :
Suite à la lecture de ce livre, je demeure sans réponse. Premièrement, la couverture sombre du livre m’a intrigué, mais elle décrit bien l’histoire. Mise à part ce qui a déjà été dit dans le résumé de l’auteur, je ne sais pas trop quoi ajouter. Nous assistons à des rencontres, le vendredi soir, au café restaurant Chez Rose, la plupart du temps, c’est toujours le même monde qui s’y trouve. À chaque fois Yvon ou Jean-Pierre, et même Rose ont une histoire à raconter, pas une histoire drôle qui va vous faire rire, mais plutôt une histoire sombre qui ne laisse pas indifférente. À travers ces histoires, nous allons connaître Mireille, Fabrice, Petit-Pierre Le Louis, etc. Nous allons aussi connaître la vie de Tom qui a eu une enfance très malheureuse. Pauvreté, angoisse, solitude font partie des caractéristiques de sa vie. Des petits bonheurs, il en a eu, il a fait de belles rencontres, mais le bonheur n’est pas si facile à apprivoiser. Fabrice, son ami, va être important dans sa vie, mais est-ce suffisant ? Est-ce que l’amitié peux nous sortir du gouffre? J’ai trouvé l’histoire difficile à lire, bravo à l’auteur qui a réussi à me faire vivre ces malheurs comme si je tenais la main de ces personnages et dont j’aurais tellement voulu les guider vers des rivières moins souterraines.


Résumé :
Normandie, fin du vingtième siècle. Tom, la trentaine cabossée, revient du pays des morts (à moins que ce ne soit celui des fous) à la recherche d’une place dans la vie et d’un sens à son histoire. Chez Rose, le restaurant-bar-tabac-épicerie du village, il entendra des histoires d'ici et d’ailleurs. Les Rivières souterraines, c’est l’histoire de gens qui veulent rêver leur vie mais dont les rêves ont été détruits, ou qui saccagent les rêves des autres. Entre mer et marécage, la vie secrète des rêveurs et des fous jaillit dans les silences du quotidien. Avec leurs trajectoires souvent solitaires, Tom et les autres personnages frôlent leurs limites et celles de la société. Mais peut-on, doit-on, rejoindre la "majorité", la "norme" ? La Normandie dont je parle n'est pas celle des cartes postales, des pommiers en fleurs et du luxe ouaté de la Côte Fleurie. Les personnages sont ancrés dans des lieux précis, mais dans des vies incertaines. Il y est question de solitude, de peurs, de marginalités, d’amitié aussi. Les Rivières souterraines, c’est un voyage qui est (peut-être) celui de la résilience.

Tag(s) : #ROMAN DRAMATIQUE, #FICTION, #RÉSILIENCE