Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Papa & maman
-Carol Rosan
-Auto-édition, 2019
-174 pages
-Témoignage, famille, violence conjugale, maladie, mort


*Je tiens à remercier l’auteure Carol Rosan pour ce service de presse*

*Amazon FR***Amazon CA*

Le commentaire de Martine :
C’est un roman qui chamboule, qui percute et qui bouleverse, personne ne peut être insensible à la violence conjugale et familiale. Un témoignage qui accroche le cœur, fait de la bouche qui va accompagner leur mère après le décès de leur père. Des enfants adultes qui vont être de nouveau plongé dans les souvenirs du calvaire que cet homme violent leur a fait subir.
Ce père, bourreau, tyrannique qui avec les gens de l’extérieur était aimé et respecté, un mari qui a épousé une femme, la sainte comme la surnomme une de leur fille, est resté auprès de son mari jusqu’à sa mort, n’a jamais su protéger ses enfants de ce père-bourreau. Nous sommes dans un examen général ou une autopsie d’une famille dysfonctionnelle qui nous démontre que les appellations de Papa & Maman ne sont pas toujours capables de protéger et d’empêcher les démons de sévir.
Carol Rosan a une plume franche, nette et directe, elle nous présente le récit de cette famille qui est à l’heure du bilan, de confronter leurs manquements et leurs désordres, de dire les choses exactement dans un langage de révélation, haut et fort. Les personnages sont marquants et attachants surtout, les enfants qui ont été les victimes collatérales de ce comportement familial désorganisé. Une bonne lecture qui tord le cœur par l’honnêteté de la plume de Carol Rosan et qui, décrit très bien le processus sinueux de la violence conjugale.


Résumé :
Un livre qui fait écho à l'actualité du Grenelle des violences conjugales.
Alors que Papa vient de mourir, Maman et les enfants organisent les funérailles. Formalités administratives, messe à préparer, affaires à ranger… Ils ont survécu à cet homme aimant et violent, présent et absent, fiable et imprévisible, érudit et brut, dont l’omniprésence a marqué chacun au fer rouge. Blandine, autoproclamée préférée de Papa, s’érige en gardienne de sa mémoire. Ben, le petit dernier délaissé, se fait porte-parole de sa sœur Barbara, qui n’a plus reparu depuis que Papa a failli la tuer dans un déchaînement de colère. Quant à Christophe, l’aîné souffre-douleur et trop responsable, il prendrait volontiers le relais de Papa auprès de Maman, qu’il imagine incapable de se débrouiller seule. Pendant des années, le Tyran et la Sainte, comme les a surnommés Barbara, ont formé un couple inséparable, au point que la question semble effectivement légitime : que va devenir l’une sans l’autre ? Mais Maman n’a pas attendu la mort de Papa pour trouver sa réponse. Pas sûr qu’elle fasse plaisir aux enfants.

Tag(s) : #TÉMOIGNAGE, #FAMILLE, #VIOLENCE CONJUGALE, #MORT, #AUTO-ÉDITION