Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Résumés et commentaires tomes précédents*
*Tome 1*** Tome 2*

-Victoire divine

-Tome 3 : coup d'état

*Les Éditions de Mortagne*

-Edith Kabuya

-456 pages

-Roman jeunesse, environnement scolaire, coup d'état, escrime, québécois

 

*Merci aux Éditions De Mortagne, ainsi qu'à Christine de Communications Julie Lamoureux pour ce service de presse*

*Les Éditions De Mortagne*

*Edith Kabuya, auteure(FB)*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Quel bonheur de retrouver Victoire dans ce tome 3. On se rappellera que dans le tome 2, elle a dénoncé l'intimidation dont elle était victime venant d'une bande d'élèves qui s'en prenait à elle de façon très méchante, à telle point qu'elle ne sait plus si veut retourner à l'école Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. Surtout qu'il arrive un petit pépin, et oui, son frère a attrapé des poux, et la maman de Victoire décide de lui raser la tête pour éviter la contamination chez elle, alors non seulement elle n'a pas le goût de retourner, mais en plus sans un poil sur son coco.
Mais finalement elle y retourne, mais rien ne sera facile pour elle, non seulement pour continuer à recevoir la bourse qui lui permet de poursuivre l'école à cet endroit, elle doit remonter ses notes, et ce ne sera pas une chose facile pour elle.
Mais au moins, elle aura un petit répit, étant donné que les élèves responsables de l'intimation ont été suspendus pour quelques semaines, elle retournera donc sans les avoir dans les pattes.
Il y a d'autres choses qui la fatiguent également, son amitié avec Pilane (Pipi de son surnom) a été drôlement ébranlée avec ce que celle-ci a fait. Et puis elle voudrait bien réussir à se venger de Salomé, du coup, elle prépare quelques petites choses qui pourraient bien lui faire du tort. En même temps, elle a un correspondant secret qui lui envoie des sms, mais elle ne sait pas qui il est, et elle voudrait bien le découvrir. Quand le sort d'Ézékiel, concernant son congédiement de l'école, est mis entre les mains de sa mère, et que sa mère accepte de pardonner à celui-ci, ça ne fait pas l'affaire de Victoire, elle se méfie, aura-t-elle raison de se méfier, vous verrez bien.
Entre pièce de théâtre, cours d'escrime, punition infligée par le directeur, la brouille avec sa meilleure amie, sa petite vendetta qu'elle voudrait bien infliger à Jérémy et à sa petite clique, et son admirateur secret, Victoire en a plein les bras, comment s'en sortira-t-elle?
J'adore vraiment cette série, malgré un sujet assez sérieux, quand on parle d'intimidation scolaire, des petites notes d'humour ici et là, adoucissent un peu l'atmosphère et m'ont fait sourire, entre autre l'épisode des cheveux et celle du pet, ça vous rend curieux, et bien il faudra lire pour savoir. Mais à travers tout ça l'auteure nous familiarise avec la politique, les élections, la démocratie, les votes, et bien sûr l'intimidation, une belle façon pour les jeunes d'en apprendre un peu dans ce domaine.
Bref, un roman qui plaira aux jeunes et aux moins jeunes. Un sujet bien d'actualité, une plume facile et très addictive, qui fait que l'on se rend rapidement à la fin de notre lecture. L'auteure sait nous faire vivre dans ce monde d'ados, avec les émotions, les petits coups de cœur, les peines, la tristesse, la méchanceté, la vengeance, tout ça, nous n'avons aucune misère à l'imaginer via les mots de l'auteure. La fin nous laisse supposée un autre tome, et si c'est le cas, et bien, j'en serais bien heureuse. Une série à lire et à offrir, n'hésitez pas !

 

 

Résumé :

Victoire-Divine Kembonayawhé (presque quinze ans, toutes ses dents, badass en tout temps) est de retour à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. Comme ses pires ennemies sont suspendues pendant deux semaines, elle décide d'organiser un coup d'État pour remplacer Salomé (alias Satan !) dans le gouvernement scolaire.Entre les cours d'escrime avec une prof zélée, les messages du mystérieux Camus A. (QUI est-il ?!), sa meilleure amie à qui elle en veut toujours, une pièce de théâtre à préparer et les cauchemars qui hantent ses nuits, Victoire ne sait plus où donner de la tête... Réussira-t-elle à finir son année scolaire sans s'arracher les cheveux ?(Oups, c'est vrai, elle n'en a plus.)

Tag(s) : #ROMAN JEUNESSE, #ENVIRONNEMENT SCOLAIRE, #COUP D'ÉTAT, #ESCRIME, #VENGEANCE, #QUÉBÉCOIS, #COUP DE COEUR