Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Mon étoile dans la nuit
-Agneta Gerson
-Librinova éditions
-218 pages
-Roman, jeune adulte, harcèlement, maladie mentale, suspense romantique

 

*Merci à Librinova pour cette excellente lecture en service de presse*

*Librinova Éditions*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Agneta Gerson, auteure(FB)*

Le commentaire de Carole
Un roman, dans la catégorie jeunesse, avec une belle intensité qui met en vedette Annabelle et Ethan. Anna pour les intimes, a 16 ans, orpheline de mère, elle se doit de suivre son père en Alaska, dû à une mutation au travail de celui-ci. Arrivée à leur nouvelle maison, le mauvais temps fait en sorte qu’elle rencontre Ethan, le bad boy de la place, Annabelle ne le sait pas encore, mais il va prendre une place importante dans sa vie. L’histoire se passe principalement au lycée et l’adaptation n’est pas nécessairement des plus agréables pour Anna, mais, malgré tout, il se crée un lien d’amitié avec Caroline et Sihème, par contre elle se méfie de Johanna qui ne cherche qu’à la provoquer. L’auteur a misé sur un sujet dont nous avons tous entendu parlé et qui est très d’actualité, c'est-à-dire le harcèlement, dont Annabelle est victime, il y a de la jalousie entre les amis et surtout un gros mystère qui entoure Ethan. Annabelle veut à tout prix découvrir pourquoi il est si mystérieux. Il n’est pas le seul à cacher quelque chose, Caroline qui semble joyeuse, mais au fond d’elle se cache une tristesse qu’elle cherche à fuir par des moyens pas tout à faits recommandables. Un beau roman que l’auteur a mis en œuvre afin de nous faire réaliser que les jeunes n’ont pas toujours la vie facile. C’est écrit avec une plume qui a du style, qui fait passer son message avec subtilité. Je vous le recommande, vous êtes assuré de passer un bon moment.



Résumé :
Avait-il essayé de me dire quelque chose, ou bien était-ce juste une phrase parmi d'autres ?
Je m'étais fait une raison, nous ne serions jamais rien l'un pour l'autre, simplement car il ne le voulait pas, et j'avais accepté cet état de fait. Du moins je le croyais. Mais le fait d'apprendre qu'il quittait le lycée me plongeait dans un profond désarroi. Trop de questions se bousculaient dans ma tête. Il me fallait des réponses.
Je ne pouvais pas le laisser partir sans lui dire au moins au revoir. L'angoisse était maintenant là, pesante, impérieuse, me poussant à marcher de plus en plus vite, puis à bifurquer et enfin à courir vers la maison d’Ethan. Je ne pouvais pas m'en empêcher. Je savais que c'était sans doute trop tard, qu'il était sûrement parti, mais je ne me contrôlais plus. L'urgence, voilà ce que je ressentais sans avoir su la nommer quelques instants plus tôt. L'urgence de le voir une dernière fois, l'urgence de savoir, de comprendre peut-être. L'urgence de lui dire ce que je ressentais pour lui. Il m'avait plusieurs fois montré qu'il tenait à moi, mais j'avais fait semblant de ne rien comprendre."

Tag(s) : #ROMAN, #JEUNE ADULTE, #HARCÈLEMENT, #MALADIE MENTALE, #SUSPENSE ROMANTIQUE