Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Elle s'appelait Simonne, elle s'appelle la DLC

-Sylvie Grignon

-Auto-édition

-156 pages

-Témoignage, femme, Démence à Corps de Léwy

 

*Merci à Sylvie Grignon pour ce service de presse*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Sylvie Grignon, auteure(FB)*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Ce livre n'est pas un roman, c'est un témoignage qui vient du fond du cœur, par l'auteure et qui va également vous frapper directement au cœur, impossible de s'en sortir indemne.
Ce témoignage personnel, qui sera accompagné par d'autres témoignages des intervenants, nous parle de la maladie de Simonne, la maman de Sylvie Grignon, la maladie, sa fin de vie et son décès. Une maladie que je ne connaissais pas, la DCL, la Démence à Corps de Léwy, une maladie dégénérative, et une maladie effroyable et pour laquelle il est impossible de gagner la bataille.
Des premiers signes jusqu'à l'échéance finale, Sylvie Grignon partage avec nous ses sentiments, son impuissance face à cette maladie fatale qui a frappé sa maman. Cette maman qui s'est battu avec toute la force qu'elle pouvait avoir, mais une victoire n'est pas possible dans ce cas-ci, même si Simonne y a mis toute l'énergie dont elle était capable, même si elle a poursuivi son combat le plus courageusement possible, la DLC a gagné.
En plus du témoignage de Sylvie Grignon, nous avons aussi des témoignages de quelques intervenants, qui nous aide à nous faire une image de cette maladie, pour une personne comme moi qui ne connaissais pas, je dois dire qu'en terminant la lecture, j'avais le cœur serré, pour cette maman qui a perdu sa bataille, pour cette fille qui nous parle de sa maman avec les mots du cœur.
Je ne peux que vous recommander cette lecture, une grosse d'émotion à l'état pur.

 

Résumé :

Un témoignage coup de poing ! « Hauts les cœurs ! Positive attitude ! » était-il écrit sur l’étendard de Simonne, Simonne avec deux « n », disait-elle. Cette Dame est entrée dans mon cœur. Qui est-elle, vous demandez-vous ? Une femme dont les yeux reflétaient les couleurs de l’océan. Une maman aimante, une grand-mère présente, un être courageux et tenace comme le sont les femmes qui font face aux épreuves de la vie. Généreuse et solidaire, indépendante et têtue, elle a défendu jusqu’à l’impossible son autonomie. Mais certaines batailles sont parfois insurmontables. Celle contre la Démence à Corps de Léwy en est une.

Tag(s) : #TÉMOIGNAGE, #FEMME, #DÉMENCE À CORPS DE LÉWY, #AUTO-ÉDITION, #COUP DE COEUR