Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Dans le cerveau, la mort

-Une enquête de Viktor Kurt

-Christophe Coquin

-Auto-éditions, 2020

-238 pages

-Roman policier, enquête, meurtre, ambassade, tueur en série

 

*Je tiens à remercier l’auteur Christophe Coquin pour ce service de presse*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Christophe Coquin, auteur(FB)*

Le commentaire de Martine :

Je retrouve Viktor Kurt, un personnage que je connais puisque Christophe Coquin, en a fait un personnage récurrent de ces romans policiers. Viktor Kurt, policier belge, un homme solitaire qui vit seul, il ne sort pas beaucoup de chez lui. Par conséquent, il est un très bon enquêteur, doté d'une bonne concentration, il est très intelligent et garde une distance entre les émotions et la logique. Il est un homme direct, franc et honnête, il ne tourne pas autour du pot. Il se connaît très bien, s’assume et s’accepte ainsi, donc les autres ne peuvent lui demander de changer.
La commissaire Abigaël Gurtvard, lui demande d'enquêter sur la mort de la femme d’un ambassadeur, la femme a été retrouvée morte dans une chambre d’hôtel de la capitale française, elle est la victime d’un tueur qui a monté une scène de crime assez spéciale. Il va se rendre sur place et retrouver Carol Youssoupoff, inspectrice de police judiciaire de Paris, c’est elle qui est en charge de l’enquête, on a demandé Viktor, afin de les aider à traquer, trouver le tueur et résoudre l’enquête. Arrivée sur la scène, Viktor, avec son fonctionnement, son comportement, sa façon d’être, qui surprennent ceux qui sont sur le dossier. Viktor est un homme complexe, ténébreux à qui on s’attache.
Christophe Coquin a une écriture qui prend en expérience, c’est un roman addictif, j’ai été incapable de le mettre de côté, ce fut une belle lecture qui comprend et répond à toutes mes attentes du roman policier. Un auteur a surveillé, Christophe Coquin nous offre un excellent roman policier et d'enquête très bien réussie, un auteur que je vous recommande.

 

Résumé :

Viktor Kurt, brisé par un drame survenu dans sa vie trois mois plus tôt, est envoyé à Paris à la demande son amie Abigaël Gurtvard, la commissaire principale de Bruxelles. Le ministre des affaires étrangères belge veut qu’il aide la police parisienne à mettre la main sur un tueur en série nécrophile dont la dernière victime est la femme de l’ambassadeur de Belgique à Paris. Elle a été retrouvée dans la chambre d’un palace de la capitale française, entourée d’une mise en scène d’un esthétisme exceptionnel. Après avoir vu les photos du cadavre, Viktor accepte sa mission avec excitation. La traque va commencer. Il va cette fois-ci devoir collaborer avec Carol Youssoupoff, inspectrice française, respectueuse des procédures juridiques établies en opposition complète avec ses méthodes. Mais lui, sait qu’il faut d’abord cerner la personnalité de l’assassin qui ne suit pas le schéma habituel des tueurs en série, puisqu’aucune de ses victimes ne présente apparemment de point commun de leur vivant. Seuls leur mise à mort et leur viol post-mortem font partie du rituel méticuleux appliqué par le criminel. Décidé à suivre ses procédés instinctifs toujours sur le fil de la légalité et entre cocaïne, scarification, mal-être grandissant et autodestruction Viktor va devoir s’efforcer de tenir son rôle d’enquêteur en étant de plus en plus obsédé par une pensée : se perdre définitivement pour enfin, atteindre sa propre mort.

Tag(s) : #POLICIER, #ENQUÊTE, #MEURTRE, #AMBASSADE, #TUEUR EN SÉRIE, #AUTO-ÉDITION