Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Ponts
-Collectif sous la direction de Chrystine Brouillet
-Éditions Druide, Collection Reliefs, 2020
-248 pages
-Recueil de nouvelle, ponts du monde, auteurs(es) québécois, arts


*Je tiens à remercier les Éditions Druide et RugiComm pour ce service de presse*

*Éditions Druide*

*Agence RuGicomm*

Le commentaire de Martine :
Chrystine Brouillet a été tellement conquise par les œuvres de James Kennedy, un artiste montréalais, qu’elle a invité douze auteurs qui écriront une nouvelle inspirée d’une pièce unique de Kennedy.
Quelle chance que j’aie eu,  de pouvoir lire ce recueil avec des auteurs que j'aime beaucoup, c’est une richesse de retrouver ensemble des auteurs qui sont très prisés. Chacun nous offre son talent dans un texte qui est en rapport à des ponts d’un peu partout dans le monde. On croise ensemble des imposantes structures d’acier connues dans le monde avec la délicatesse et la sensibilité de chacun des auteurs et auteures. Certains sujets abordés sont assez provocants, percutants, marquants à l’exemple de l’architecture massive de chaque univers.
Certains auteurs vont tourner autour du pont, au lieu du pot, d'autres vont y accéder avec un besoin de liberté, pendant que d'autres vont aussi le quitter sans jamais y remettre les pieds, etc. C’est un peu dans ses eaux que je me suis immergé au cours de la lecture de ce recueil qui m’a vraiment plus, divertit et comblé. C’est aussi un bel hommage aux œuvres de James
Kennedy, que partage avec nous, Chrystine Brouillet. Je vous le recommande à 100 %.

Résumé :
Monstre d’acier ou de béton, le pont, silhouette massive, occupe le paysage urbain et se fond au décor jusqu’à parfois s’y faire oublier. Voici treize nouvelles où toujours il se dresse, à la fois lien et tremplin, entre le bien et le mal, l’admiration et les désillusions. Alors que certains sautent dans le vide pour noyer leur mal-être, d’autres voient le mythique saut de l’ange comme une renaissance. Entre un futur proche où l’on coupe les ponts et une dynastie familiale sur le déclin émergent des problèmes de jeu, des couples en péril, mais aussi la grandeur de l’enfance et des retrouvailles inattendues.

Avec la participation de Marie-Eve Bourassa, Claudine Bourbonnais, Benoît Bouthillette, Chrystine Brouillet, R.J. Ellory, Claude A. Garneau, David Goudreault, François Lévesque, Tristan Malavoy, Martin Michaud, Ariane Moffatt, Marie-Ève Sévigny et Johanne Seymour.
Tag(s) : #NOUVELLES, #COLLECTIF, #PONTS DU MONDE, #AUTEUR(ES) QUÉBÉCOIS, #ARTS, #MARTINE L