Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Pardonnez-nous Seigneur

-Denis Monette

-Les Éditions Logiques

-328 pages

-Roman, famille, troubles familiaux, pardon, deuil, vieillesse

 

*Merci aux Éditions Logiques, spécialement à Marie-Josée pour ce service de presse*

*Les Éditions Logiques*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Avant de pouvoir vous parler de mon ressenti sur cette lecture, j'ai dû laisser retomber les émotions, parce que oui, encore une fois Denis Monette, m'aura fait vivre des émotions très fortes, tellement fortes, que j'ai terminé ma lecture en larmes.
Francine et Jules, un couple ordinaire, tous les deux retraités, vivent le quotidien, comme nous le vivons tous, avec des hauts et des bas.
Alors que Francine, est conciliante et place ses enfants et petits-enfants au premier plan, Jules lui de son côté est grognon, bourru, et accepte difficilement les travers de ses enfants, n'accepte pas du tout les conjoints, entre autre Johanne, l'épouse de Marc, qu'il déteste sans aucune raison, les chums et les blondes de ses enfants et petits-enfants, n'obtiennent pas, non plus, grâce à ses yeux.
De plus, notre Jules, n'est pas un ange, tout au long de sa vie, il a succombé à l'aventure en dehors du mariage, et aussi beaucoup à la bouteille qui a pris une trop grande place dans sa vie.
On commence l'histoire alors que les enfants sont encore jeunes, et puis ils grandissent, quittent le nid pour voler de leurs propres ailes, mais bien souvent avec l'aide des parents, Francine, surtout.
Et puis la vie fait son œuvre, tout d'abord sur Francine, une maladie dégénérative, limitera ses déplacements et viendra compliquer sa vie. Et puis Jules, à son tour se retrouve avec des problèmes assez graves.
L'auteur nous fera connaître tous les membres de ces 2 familles, les sœurs de Francine, le frère de Jules, surnommé Baquet, les 3 enfants Marc, qui prend tellement soin de sa mère, Renée, qui vit au loin et Sophie, bien souvent dans le trouble, et que son père aidera à plusieurs reprises.
Cette histoire ressemble à nos histoires, à nos familles avec ses bonheurs et ses malheurs, c'est le déroulement normal d'une vie avec ses hauts et ses bas. L'implication des parents dans la vie des enfants, même quand ils sont adultes, même Jules avec son côté grognon et intransigeant sera là pour aider ses enfants. La déchéance du corps quand on vieillit, et puis le départ vers l'autre vie. Les émotions sont à son comble, les larmes coulent, quand il m'a fallu dire au revoir à ces personnes, on ne peut pas s'empêcher de superposer notre propre vie à celle de Francine et Jules. J'ai vécu, à travers cette histoire, l'arrivée des enfants, leurs mariages, les conjoints, sans oublier l'arrivée des petits-enfants, les deuils, la maladie, tout y passe. Les personnages sont super attachants, oui même le grognon de Jules. On comprend le sens du titre à la fin du roman, oui Pardonnez-nous Seigneur, pour les travers qui ont jalonné notre vie. Encore une fois, merci Denis Monette, pour cet énorme coup de cœur.

 

 

Résumé :

Francine et Jules, retraités tous les deux, s'habituent à vivre ensemble avec les hauts et les bas que cela comporte. Parents de trois enfants, Marc, Renée et Sophie, ils sont également les grands-parents de six petits-enfants, garçons et filles devenus grands, avec chacun leur façon de vivre que Jules, grand-père bourru et intolérant, accepte peu souvent.

Francine a aussi deux sœurs, Nicole et Mariette, l'une excentrique, l'autre effacée, alors que Jules n'a qu'un frère, Claude dit Baquet, qu'il ne fréquente plus.

Et pourquoi ce cri du cœur au Seigneur ?

Un roman qui vous permettra d'entrer dans l'intimité des familles Drouais et Vadnet qui, au fil des pages, risque de ressembler à la vôtre. De l'amour, de la haine, du mépris, de la tendresse... Une gamme de sentiments bons ou mauvais qui se joue entre ces personnages troublants que l'auteur a si bien su mettre en scène.

Pardonnez-nous, Seigneur, un roman comme il ne s'en fait plus !

Tag(s) : #ROMAN, #FAMILLE, #TROUBLES FAMILIAUX, #PARDON, #VIEILLESSE, #DEUIL, #QUÉBÉCOIS, #COUP DE COEUR