Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Phénomènes naturels

-Vincent Fortier

-Hash#ag Éditions, 2020

-108 pages

-Autofiction, queer, quête identitaire, affirmation de soi, amour, premier roman

 

*Je tiens à remercier les Éditions Hash#ag et DOLA Communications pour ce service de presse*

*Hash#tag Éditions*

*Dola Communications*

*Vincent Fortier, auteur(FB)*

Le commentaire de Martine :

L’histoire de ce récit met en scène un homme écorché, qui effectue un cheminement tout au long des pages. Le personnage principal est un trentenaire qui pensait avoir déjà fait son coming-out, qui va découvrir que rien n’est clair, que tout le monde ne comprend pas. Il est un homme gay qui veut s’approprier son identité, son orientation, la détermination d’affirmer sa réalité. 
Le récit de Vincent Fortier va au-delà de l’histoire de son personnage, mais plus du côté d’une trans-identité, un homme qui doit se découvrir, s’accepter, s’affirmer, qui se retrouve en rupture amoureuse. Il va lutter contre le courant, afin de rester en vie. Un récit qui illustre bien les effets de la rupture amoureuse et de ses effets sur un homme gay qui vivait une relation d’amour unique. 
Un roman percutant, réaliste, et d’une sensibilité qui touche le cœur du lecteur. C’est un regard sur la souffrance humaine, l’obsession de la mort, d’une personne marginalisée.

 

Résumé :

Phénomènes naturels, c’est le journal d’une rupture. C’est un va-et-vient entre avant et depuis. C’est une lettre d’amour. C’est un conte de fées queer sur l’art de désapprendre. C’est l’arrivée d’Internet et l’usure de la techno ; c’est Miss Venezuela et un Daddy en cuir. Ce sont les toilettes publiques d’un centre d’achats et un piano-bar de Provincetown. C’est un tremblement de terre au Chili et le tsunami qui s’ensuit.
Quel lien secret unit les phénomènes naturels et les microséismes qui ébranlent la vie du narrateur? Au bord du précipice, celui-ci revisite son existence à travers une vision kaléidoscopique, à grands renforts de mélatonine et de psycho pop polyamoureuse.
D’une subtilité déconcertante, le style de Vincent Fortier raconte la nostalgie d’une époque en train de s’effriter. Avec Phénomènes naturels, il signe un roman troublant sur les failles imperceptibles qui érodent lentement la fabrique du réel.

Tag(s) : #AUTOFICTION, #QUEER, #QUÊTE IDENTITAIRE, #AFFIRMATION DE SOI, #AMOUR, #PREMIER ROMAN, #QUÉBÉCOIS