Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Un viol ordinaire

-Janette Bertrand

-Éditions Libre Expression

-184 pages

-Roman dramatique, viol, famille, conflit, québécois

 

*Merci aux Éditions Libre Expression, spécialement à Patricia Huot pour ce service de presse*

*Les Éditions Libre Expression*

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Je viens tout juste de refermer ce livre, et je dois dire que cette lecture est bouleversante, non pas seulement à cause de l'histoire, mais surtout parce qu'elle est criante de vérité, réelle, et que malheureusement ce type d'homme existe vraiment dans la vie, nous n'avons qu'à suivre les nouvelles à tous les jours!
Quand vous aurez lu ce livre, vous comprendrez alors toute la signification du titre : ''un viol ordinaire''.
Laurent, un gars tout ce qui est de plus normal, bon travail, sans être millionnaire, il est financièrement à l'aise, une blonde Léa.
Un soir, il décide qu'il veut introduire quelque chose de différent dans ses ébats sexuels, Léa n'est pas d'accord, elle ne veut pas, elle dit NON. Mais lui passe outre ce ''non'' et il poursuit. Il se retrouve donc avec une accusation de viol.
Et puis à tour de rôle, nous allons entendre, la mère de Laurent, et puis son père, et Laurent bien évidemment. On aura aussi la possibilité d'entendre la version de Léa.
Il y a des phrases qui secouent dans cette lecture, des faits également. On naît homme, on n'est pas des ''moumounes'', un père misogyne qui trouve normal que sa femme soit à son service personnel, qui trouve normal que son fils soit comme il est. Est-ce que l'attitude du père et son comportement déteignent sur les fils.
La mère, elle vide son sac, tout ce qu'elle a retenu depuis près de 40 ans, c'est le temps de le sortir.
Comment ce tragique événement changera-t-il cette famille, quelle responsabilité ont les parents, les chums de gars dans toute cette histoire ? 
Le mouvement Me #too, aura-t-il des effets positifs sur les façons de penser de plusieurs hommes ?
Janette Bertrand avec sa verve habituelle et son franc-parler, brassent les choses avec ce roman, il ne peut faire autrement que de nous faire réfléchir, de nous secouer. Les personnages sont très forts, à plusieurs reprises, j'ai détesté Paul, ce père qui se dit un vrai homme. J'ai admiré Julie, qui ose enfin dire ce qu'elle avait vraiment voulu de sa vie, et Laurent, et bien les sentiments changent avec la lecture. Un coup de cœur énorme, pour les points sur les i, que l'auteure a si bien su exprimer à travers l'histoire et les personnages.

 

 

Résumé :

« Comment toi, le meilleur, le plus doux, le plus tendre, le plus respectueux des hommes, as-tu pu agresser ta blonde ? Je ne comprends pas. »

Un viol ordinaire est l'histoire de Laurent, un homme normal, qui un soir oblige Léa, sa blonde, à faire quelque chose qu'elle ne veut pas. Ce geste, ce viol ordinaire, ébranle la vie de la famille. Julie, la mère, a besoin de comprendre pourquoi son fils chéri a dépassé les limites. Paul, le père, bien ancré dans ses opinions, n'en démord pas : « Un gars, c'est un gars. » Quant à Léa, elle est prête à perdre l'homme qu'elle aime pour un monde plus juste.

Tag(s) : #ROMAN, #DRAME, #VIOL, #FAMILLE, #CONFLIT, #QUÉBÉCOIS, #COUP DE COEUR