Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-La capture

-Mary Costello

-Éditions Seuil, distribué par Interforum Canada

-272 pages

-Roman, ré-incarnation, écrivain, rencontre, littérature irlandaise

 

*Merci à Interforum Canada, spécialement à Céline pour ce service de presse*

 

*Éditions Seuil*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Interforum Canada*

Le commentaire de Lynda;

Je me dois d'être honnête pour ceux et celles qui me suivent dans mes chroniques. Ce qui m'est rarement arrivé, et bien, c'est arrivé, j'ai eu de la difficulté à entrer dans cette histoire. Je me suis perdue en cours de route, plutôt, j'y ai perdu mon intérêt.
Les premières pages m'ont ravie, un décor comme je les aime, l'Irlande un pays que je rêve de visiter, et puis cet homme Luke, au caractère assez spécial, un peu ermite sur les bords.
Cela change avec l'arrivée dans sa vie de Ruth, une voisine, qui mettra un peu de soleil dans sa vie, mais sa chère tante Ellen, lui ordonne de se tenir loin de cette personne.
Une lecture que l'on pourrait qualifier de paranormale, à cause des fantômes, mais ce n'est pas que ça. Il y a des longueurs où rien ne se passe, et c'est un peu ce qui nous détache.
Les descriptions des lieux sont vraiment belles, le scénario du roman également, ce sont les points positifs de ma lecture.
J'adore l'Irlande et tout ce qui s'y rattache, alors j'avais hâte de lire ce livre, alors j'y ai quand même trouvé des choses que j'aimais, peut-être que je le relirai un jour, peut-être alors, verrais-je les choses différemment, je ne sais pas ! C'est à voir !

 

Résumé :

Luke O’Brien, professeur de lettres et spécialiste de Joyce auquel il rêve depuis des années de consacrer un livre, est en pleine crise existentielle, en proie à l’angoisse de la page blanche et aux tourments provoqués par une vie amoureuse compliquée. Il a quitté Dublin pour s’installer dans une vieille demeure à la campagne, au bord de la rivière Sullane, sur les terres familiales dont il est le dernier héritier, non loin de sa chère tante Ellen.

Un matin, une jeune voisine frappe à sa porte : Ruth. Coup de foudre. Soudain la vie reprend, s’emballe, s’illumine d’espoirs que Luke croyait à jamais disparus de son existence. Mais lorsqu’il présente la nouvelle élue de son cœur à sa tante Ellen, celle-ci réagit mal. Très mal. Et exige qu’il cesse immédiatement de la fréquenter. Pourquoi ? La réponse à cette question va entraîner Luke sur un chemin intérieur vertigineux.

Portrait de l’artiste en jeune homme égaré à la croisée des chemins, bouleversante histoire d’amour et de fantômes, doublée d’une méditation sur notre place au sein de la nature et du cosmos, La Capture confirme, après Academy Street, l’immense talent de Mary Costello, qui compte désormais parmi les plus importantes figures du paysage littéraire irlandais.

Tag(s) : #ROMAN, #RÉINCARNATION, #ÉCRIVAIN, #RENCONTRE, #LITTÉRATURE IRLANDAISE, #LYNDA M