Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci aux Éditions HJ pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce très bon roman en service de presse*

-La Finale

-Camille Coudrier

-Éditions HJ

-242 pages
-Suspense, professionnel, cancer, maladie, maternité, tennis

 

*Éditions HJ*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Camille Coudrier, FB*

 

Le commentaire de Nathalie : 
Super roman qui se lit tout seul : rythmé, touchant et sans rien connaître au monde du tennis, j'ai vraiment été accroché par le récit du match. L’ascension de ce Français venu de nulle part pour faire tomber les numéros un. Jusqu’à se rendre à Roland-Garros pour le match final contre Rafaël Nadal. Ce héros français se nomme Téo Tancrède on suit, à travers les chapitres, son parcours atypique, enfance malheureusement entachée par un père jaloux de ses enfants, qui ne répondait que par la violence et qui a fini par partir, grandir entre Lotte et Léo et aimée par une maman qui devait travailler beaucoup pour subvenir à leurs besoins. Il a trouvé sa première raquette à 18 ans lors d’un déménagement et a commencé à jouer seul sur un mur. C’est deux ans plus tard qu’il est repéré et qu’on l’invite à rejoindre le club pour un tournoi local. Une histoire assez incroyable, car à 25 ans, il est maintenant un joueur professionnel qui a gravi les échelons à la surprise de tous. Un tournoi à la fois jusqu’à cette finale de Roland-Garros. Ce mérite, il l’attribue entièrement à sa mère. Cette maman magnifique qui de son côté se bat contre le cancer. Pendant que son fils monte, elle nous raconte son chemin vers la rémission en passant par les souvenirs de sa jeunesse, en revenant à la chimio, puis retour en arrière avec l’arrivée de ses enfants, sa vie avec leur père, puis retour dans le présent avec perte de cheveux, le manque d’énergie, les piqûres, encore et encore chimio, les maux de cœur et la longue traversée dans la vie d’une cancéreuse. On voudrait prendre cette maman dans nos bras et lui dire que tout va bien allez. Malgré ses jours plus sombres, elle continue de suivre avec une très grande fierté et beaucoup d’amour la carrière de son fils qui monte un peu plus chaque jour. Entourée de ses amis et de sa famille, elle avance, un jour à la fois, les bras grands ouverts vers sa nouvelle vie et celle de son fils qui s’apprête quand même à affronter une idole, le champion en titre, Rafaël Nadal quand même. Pour savoir la finale de cette magnifique histoire, il vous suffit d’ouvrir le livre et de vous installer confortablement dans un fauteuil et de vous laisser entraîner une page à la fois.
La plume est fluide, à la fois belle et prenante, les personnages sont vivants, colorés, attendrissants.
Une magnifique lecture qui est pour moi une ode à la vie, à la maternité, à l’amour familial. Une finale de conte de fée peut-être ou pas, mais une finale d’une très grande beauté face à la vie que l’on choisit de vivre malgré les obstacles que nous rencontrons dans notre parcours. 

Résumé :
« ... Eh bien, voilà ! J'aimerais bien revoir un Français soulever la Coupe des Mousquetaires. Dans un an et demi, en juin 2013, ça fera trente ans que Yannick Noah a gagné Roland-Garros. Trente ans ! Tu te rends compte ? Et si ce Français, c'était toi... Tu es professionnel, maintenant... Alors, pourquoi pas ? »
Roland Garros ! Ah oui, quand même...
Téo Tancrède, jeune tennisman au parcours atypique, vient juste d'intégrer le circuit professionnel lorsqu'il apprend que sa mère, Hélène, est atteinte d'un cancer.
Pour tenter d'exaucer son voeu de voir un joueur français s'illustrer à Roland-Garros, il se prépare pour le tournoi et se bat, tour après tour, contre ses adversaires, mais aussi contre ses propres démons, animé par la rage de vaincre et le besoin de reconnaissance. Contre tout pronostic, il se qualifie pour la finale qui l'opposera à celui qu'il vénère, Rafael Nadal.
Hélène, portée par l'ascension de son fils, recouvre l'espoir et la force de lutter pour sa vie. Entourée de ses enfants et amis, elle attend l'heure où les finalistes pénétreront sur le court Philippe-Chatrier.
La finale débute à 15 heures. C'est parti ! 

 

Tag(s) : #SUSPENSE, #PROFESSIONNEL, #CANCER, #MALADIE, #MATERNITÉ, #NATHALIE C, #TENNIS