Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci à Guy Saint-Jean Éditeur, spécialement à Geneviève pour ce service de presse*

-Un souvenir, mille remords

-Sergine Desjardins

-Guy Saint-Jean Éditeur

-544 pages

-Roman historique, guerre, résilience, espoir

 

*Guy Saint-Jean Éditeur*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Sergine Desjardins, FB*

Le commentaire de Lynda : ♥ Coup de cœur ♥

J’ai juste eu du bonheur à parcourir ce roman écrit d’une main talentueuse et très habile. Nous allons suivre la vie de deux familles qui vont vivre, de façon très différente, la deuxième guerre mondiale. Rose Dubeau, 15 ans, vivant avec sa famille à Sainte Flavie en Gaspésie, se voit dans l’obligation de quitter l’école pour aller travailler à l’école de tir pour aider sa famille. Son père, Onésime, qu’on adore haïr, est un homme colérique et Bérangère sa femme doit subir les contres coup de sa fureur, il sème une atmosphère lourde juste par sa présence, sans parler de son amour pour l’alcool, il est totalement désagréable et cache un gros secret. Dorothée, la sœur de Rose, va travailler à l’arsenal fédéral de Québec, la seule entreprise à produire des munitions de type militaire au Canada, Dorothée, de nature égoïste, aura un parcours où le mensonge sera à l’honneur. Elle a toujours voulu s’enrôler et l’occasion se présente quand elle se lie d’amitié avec Mathilde. Les deux sœurs vont vivre des moments intenses, l’une deviendra stérile et en garder le secret en piégeant Franz un prospect intéressant, tandis que l’autre tombera enceinte de Gratien, qui disparaîtra dans la nature. Mais parlons de Kalinda, dont le parcours est atroce, de nationalité juive son père organise le départ de sa femme et ses filles pour les protéger, mais celui en qui il avait mis sa confiance était un être mal intentionné et va livrer Kalinda, ses sœurs et sa femme aux Allemands. L’horreur qu’elles auront à subir dans le camp de concentration où elles sont prisonnières, est difficile à décrire, mais ça donne un roman que l'on ne veut pas lâcher avant la dernière page. Une intrigue qui m’a beaucoup plu, l’auteur a une écriture qui m’a séduite par la justesse des moments vécus, des notes inscrites, par des personnes réelles, sont incluses tout au long de l’histoire. Les personnages sont très attachants et les femmes sont d’une force mentale incroyable. Un fil conducteur va réunir Rose et Kalinda, un moment magique qui adoucit l’histoire tout comme la musique qui est omniprésente tout au long du roman. Une histoire sans aucune longueur, toujours du mouvement et des émotions intenses. Et comme le disait un grand philosophe, tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts, c'est bien démontré dans ce roman. Je vous recommande ce roman, et vous souhaite un énorme coup de coeur, comme ce fut le cas pour  moi!

 

Résumé :
Entre Sainte-Flavie, Québec et Paris, les vies de trois femmes seront inextricablement liées pour le meilleur et pour le pire.
Forcée par son père de quitter ses études, Rose Dubeau travaille à l’école de bombardement et de tir de Mont-Joli, où sont formés des aviateurs destinés à combattre les Allemands. Dévouée et travaillante, elle voit sa vie basculer au moment même où elle trace son avenir. Elle n’a guère de points en commun avec sa sœur Dorothée, qui souhaite plutôt écouler ses jours dans la facilité, l’oisiveté et le luxe, même s’il lui faut recourir à des méthodes immorales à cette fin. Rose et Dorothée sont loin de se douter que Kalinda Cohen, une Tzigane enfermée dans un camp de concentration à des milliers de kilomètres de là, pourrait bien changer le cours de leur existence…
Un roman historique éblouissant qui, malgré les affres de la guerre, célèbre l’art, la résilience, la compassion et l’espoir. Lumineux et magnifique!

Tag(s) : #ROMAN HISTORIQUE, #GUERRE, #RÉSILIENCE, #ESPOIR, #QUÉBÉCOIS, #COUP DE COEUR, #LYNDA M