Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci aux Éditions Librinova pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce très bon roman en service de presse*

-Psy
-Carine Alexandre
-Éditions Librinova
-218 pages
-Récit, schizophrénie, hôpital psychiatrique, huis-clos, dépression

*Éditions Librinova*

*Amazon FR***Amazon CA*

Le commentaire de Nathalie : 
On entre dans le monde de la psychiatrie par le biais de Julie. Après une grossesse difficile, son médecin lui conseille un séjour dans un hôpital psychiatrique pour combattre son post-partum. Avec l’accord de son mari Marc, elle accepte difficilement, mais pour le bien de leur fils elle si rends.
Ce qu’elle y découvre et y ressent est un autre monde qui la rend très sceptique face à elle. Julie dès son arrivée et après avoir rencontré l’un des psychologues (elle en rencontrera au moins 3 en 2 jours) elle se voit imposer des pilules. Pas de grande conversation sur le pourquoi de son état, pas le temps, on prend les médicaments et suit l’horaire de l’aile, on écoute le personnel et on devrait prendre du mieux.
Elle fait connaissance avec certains patients qui au cours des repas lui racontent la raison de leur hospitalisions, et elles sont nombreuses et variées. On passe de la dépression chronique, tentative de suicide, l’alcoolisme, l’abandon jusqu’à la schizophrénie et ce qui les a poussés dans cet état est souvent triste et désarmant.
Les membres du personnel pour la plupart pourraient se confondre avec les patients quand on apprend leurs histoires et leurs passés.
Une question jaillit rapidement dans le cerveau de Julie.
Que fait-elle ici ?
Est-elle vraiment malade au point de se faire geler à l’aide de pilules ?
Ce qu’elle voit la rend très mal à l’aise, elle sait que sa place n’est pas ici, mais auprès de sa famille. A-t-elle pris la bonne décision ?
L’auteure a su avec sa plume nous transporter avec l’histoire de Julie dans ce monde reclus et fermé. Une partie de la société que l’on cache encore trop souvent.
On y découvre des douleurs immenses et ce pas juste du côté des patients.
L’auteure nous relate cette histoire avec justesse et franchise, nos sentiments de lecteur font plusieurs aller-retour entre la douceur, la peur, l'angoisse et parfois même la colère.
Julie, elle, découvre que parfois pour guérir, il faut regarder plus loin que la médication, voir le bonheur dans les petites choses de la vie. L’aide et l’amour de sa famille sont très souvent nécessaires voire même essentiels. 

Résumé :
Après une grossesse difficile, Julie ne se sent plus capable de prendre correctement soin de sa famille et éprouve le besoin de faire une pause. Sur les conseils de son médecin, elle accepte d’être hospitalisée, afin de traiter sa dépression. Elle découvre alors le microcosme psychiatrique, régi par l’ennui, les heures de distribution des médicaments et la réservation des tables au réfectoire.
Dans ce monde singulier, Julie croise des âmes meurtries par l’adversité, porteuses d’histoires de vie douloureuses, et prend conscience qu’entre patients et soignants, la frontière psychique est parfois très mince, au point de se demander qui, dans ce huis clos, est véritablement sain d’esprit…
Ancré dans une unité de soins pour anxiodépressifs, Psy est un roman poignant qui nous entraîne dans un voyage au plus près des enfers intérieurs de femmes et d’hommes ordinaires et interroge : et si, pour saisir le bonheur, il suffisait de s’éviter des peines inutiles ?

Tag(s) : #RÉCIT, #SCHIZOPHRÉNIE, #HÔPITAL PSYCHIATRIQUE, #HUIS-CLOS, #DÉPRESSION, #NATHALIE C