Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci aux éditions Jets d’Encre pour cette belle lecture en service de presse*

- Les masques de la peur
- Ève Labrador
- Éditions Jets d’Encre
- 108 pages
- Témoignage, résilience, inceste, viols, menaces

*Éditions Jets d'Encre*

*Amazon FR***Amazon CA*

Le commentaire de Carole : 
Un témoignage d’Ève Labrador qui a dû prendre beaucoup de courage à écrire. Dès l’âge de 3 ans, ses parents par manque de temps pour s’en occuper, dû à un déménagement, demandent à la grand-mère paternelle de la garder. Cette dernière lui donnera tout l’amour que sa mère et son père n’ont pu lui donner. Sa mère aurait aimé avoir un garçon, est-ce pour cela qu’elle n’aime pas sa fille Ève ? Elle la maltraite et l’abandonne sans aucun remords. Son père quant à lui s’amuse avec Ève, mais il est le seul à avoir du plaisir. Une vie amochée par les viols, les déménagements à répétition et les menaces dont son père l’inflige pour qu’elle garde le silence. Trop de situations nous amènent à croire qu’Ève a vraiment un mauvais karma qui la pousse jusqu’à la mutilation. Je n’ai aucun doute que de transformer ses maux en mots ont dû prendre beaucoup d’audace, de caractère et d’énergie à Ève et je souhaite que tout ceci a été une bonne thérapie pour elle. Finalement garder le silence aura été la pire solution dans le cas d’Ève. 


Résumé :
Je suis née en plein hiver, un jour où il y avait tellement de neige que les routes étaient impraticables. Ma mère aurait préféré un garçon. Heureusement, le petit pinson que je suis fait le bonheur de sa grand-mère. C’est chez elle que je passe mes plus jeunes années. Là-bas, je suis heureuse. Et puis un jour, mes parents me reprennent avec eux. Je ne sais pas pourquoi, ma mère ne m’aime pas. Je suis malheureuse. La nuit, il y a ce maudit masque caché derrière le rideau. Quand il est là, je sais que je vais avoir mal. Mon père me dit de ne rien révéler à ma grand-mère, que ça la tuerait. Alors je me tais…

Tag(s) : #TÉMOIGNAGE, #RÉSILIENCE, #INCESTE, #VIOLS, #MENACES, #CAROLE E