Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*Merci aux Éditions Jets d’Encre pour cette belle lecture en service de presse *

-Simone De Beauvais : Mémoire d’une vieille fille dérangée
-Marie-Laure Madrelle
-Éditions Jets d’Encre
-182 pages
-Récit, drame, retrouvailles, Covid, amour

*Éditions Jets d'Encre*

*Amazon FR***Amazon CA*

*Marie-Laure Madrelle, FB*

Le commentaire de Carole : 
Simone De Beauvais, nouvellement retraitée, décide d’écrire sa vie qui, à son avis, n’a rien de bien joyeux. Ses parents sont décédés accidentellement tandis que sa sœur Ana souffre d’anorexie et de dépression suite à une vie complètement chamboulée. Elle a maintenant 60 ans, dans sa vie, elle a fait l’amour 2 fois, une par choix et une autre fois forcée, résultat, elle ne croit plus à l’amour. Elle trouve son réconfort quand elle boit sa limonade et caresse ses chats. Son chiffre chanceux le 5, elle aime décortiquer les mots pour en trouver une signification différente, probablement son travail d’institutrice y est pour quelque chose. Avec la retraite, arrive la pandémie, elle hésite à se faire vacciner, mais après réflexion, elle y va, c'est la plus belle décision qu’elle a prise depuis très longtemps. Sa vie va changer en mieux, elle va chasser la Simone, vieille fille dérangée pour accueillir la nouvelle Simone par qui le bonheur va passer. Un événement va lui faire revoir son amie Isabelle qu’elle avait perdue de vue depuis trop longtemps, des explications vont arriver un peu trop tard, mais auront permis aux amies de faire la paix. J’ai eu l’impression de découvrir la vie de Simone comme si elle n’était pas un personnage de fiction. L’auteure a su créer un côté véridique à l’histoire et y intégrant un message subtil, du moins je le pense, qu’il ne faut pas désespérer de trouver le bonheur, soyons patient, il arrivera. Parfois, les côtés sombres de l’histoire nous ralentissent un peu, mais une finale qui nous fera sourire. 

Résumé :
Je m’appelle Simone. Domiciliée dans l’Oise, à Beauvais précisément. Simone de Beauvais ! J’étais prédestinée à écrire mes mémoires, non ? Comme l’Autre, la Vraie, l’écrivaine, l’auteure de génie. Mes mémoires à moi, j’ai décidé de les coucher sur le papier, après une question posée par une copine : Et maintenant, tu vas faire quoi ? C’est vrai ça… Maintenant, je vais faire quoi ? Je suis seule. Pas d’homme. Pas d’enfant. Plus d’activité professionnelle. Mais une sœur et des tas de copines.
Qui aurait cru qu’à soixante ans une vie puisse être chamboulée ? grâce à la Covid-19, de surcroît… Pas Simone ! Et pourtant…

Tag(s) : #RÉCIT, #DRAME, #RETROUVAILLES, #COVID, #AMOUR, #CAROLE E