Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

* Merci aux Éditions Pocket, ainsi qu’à Laurene d’Interforum, pour m’avoir donné l’opportunité de lire ce livre en service de presse

-L’impasse

-Aurélie de Gubernatis

-Éditions Pocket, distribué par Interforum

-416 pages

-Suspense, polar, médecine, secrets de famille, psychopathes

Le commentaire de Lynda :

Ce suspense se met en place dès le début du livre. Le tout commence à l’université avec une supercherie orchestrée par Josselin, un étudiant en médecine qui rend une immense faveur à Estelle Montaigne, qui deviendra une psychiatre de renom, grâce à cette supercherie.
En tournant la page pour le 2e chapitre, on se retrouve 17 ans plus tard, alors que Josselin se retrouve dans son service après une tentative de suicide.
Commence alors, un suspense assez spécial. Estelle qui se sent redevable envers Josselin, veut tout mettre en œuvre pour le sauver, pour l’aider, allant jusqu’à le ‘’kidnapper’’ de l’hôpital, pour lui sauver la vie, du moins c’est ce qu’elle croit.
Lors de sa fuite avec Josselin, nous faisons connaissance avec Hervé, un chercheur, que l’on croit à prime abord un peu fou, mais on se rend compte que, non, il n’est pas fou.
Le personnage d’Estelle est bien fait, crédible, par contre un peu insouciante des conséquences de ses gestes et un manque de jugeote très flagrant.
Tant qu’à Josselin, c’est un être charmeur, qui nous semble sympathique, mais surtout que nous sentons victime de la vie en général.
Un mélange de secrets de famille, de non-dits, de maladie mentale, et même une supposée malédiction, nous amènent vers la fin de ce thriller, et sur ceci, je vous mets au défi de voir venir le dénouement de cette histoire, en tout cas moi, je ne l'ai pas vu venir du tout et m’a beaucoup surprise.
Les chapitres défilent rapidement, on ne voit pas les pages passées,  ni l’histoire, une belle écriture malgré quelques petites longueurs et également quelques faits qui nous semblent un peu invraisemblables et un suspense qui monte de pages en pages.
Malgré tout une belle lecture que je recommande.  Une chose que j'ai beaucoup aimé de cette histoire, c'est que l'auteure laisse la place à notre imagination à nous, place à notre propre interprétation, jusqu'à la toute fin!

 

Résumé :

1995. Estelle, élève studieuse, est sur le point d'échouer à l'internat de médecine (le sujet tombe pile sur son impasse) quand Josselin, un brillant camarade de promo, échange leurs copies ? se condamnant à l'échec et lui offrant la réussite. Pour toute explication, il lui donne un baiser et disparaît. Grâce à ce subterfuge, Estelle est naturellement reçue major au concours. 2012. Devenue une psychiatre de renom à l'hôpital Sainte-Anne de Paris, Estelle mène une existence heureuse avec son mari et son fils. Mais sa vie bascule le jour où, dix-sept ans après ce geste d'une incroyable abnégation, Josselin réapparaît et lui demande de l'aider, à la suite d'une tentative de suicide. Estelle accepte sans bien comprendre si c'est pour s'acquitter de sa dette, par conscience professionnelle ou par amour. Elle ignore que derrière la pathologie de Josselin se cache un secret de famille bien gardé. En s'efforçant de le sauver, n'écoutant que sa conscience ? et sans doute son c?ur ?, elle ne voit pas le piège se refermer sur elle. Partant d'un acte en apparence généreux, mais qui se révèle vénéneux, et conditionne toute une vie, Aurélie de Gubernatis nous entraîne dans une comédie dramatique, haletante. Le suspense monte tandis que l'héroïne, sans méfiance, s'enferme dans une spirale infernale et enclenche une mécanique diabolique.

Tag(s) : #SUSPENSE, #POLAR, #SECRETS DE FAMILLE, #PSYCHOPATES

Partager cet article

Repost 0