Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*Merci aux éditions Libre Expression, spécialement à Marie-Josée, pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre en service de presse*

-La mort est ma maison

-Florence Meney

-Libre Expression, collection Expression Noire

-200 pages

-Nouvelles, suspense, québecois

Le commentaire de Lynda :

J'ai été agréablement surprise par ce petit livre. Je ne suis pas vraiment le type ''nouvelles'', j'ai donc commencé ce livre sans vraiment savoir à quoi m'attendre.
Onze nouvelles, style roman noir, et je dirais même que certaines de ces nouvelles sont assez macabres.
C'est bien certain que nous sommes un peu curieuses quand nous voyons le titre, et bien évidemment, le sujet sera la mort.
Mais une mort différente pour chacun, engendré bien souvent, par une vengeance. Certaines des nouvelles vous laissent sur une note délibérément questionnable, permettant au lecteur de se faire sa propre idée.
Des idées assez originales, par exemple, dans la nouvelle Seul, l'auteur nous met dans la peau d'un chat.
Ma nouvelle préférée dans ce recueil, est sans contredit, La mort est ma maison, elle m'a vraiment fait frissonner.
Suspense, oui, je dirais aussi tragédies, chacune de ces petites nouvelles est vraiment tragiques.
Une chose que je peux confirmer, c'est que Florence Meney a beaucoup de talent, et surtout beaucoup d'imagination.
Un tout petit livre que je vous recommande, et qui je suis certaine, vous surprendra autant qu'il m'a surprise.

 

Résumé :

Derrière la façade lisse de leurs vies ordinaires, rurales ou citadines, les protagonistes de ce recueil de nouvelles cachent tous des blessures et surtout des secrets, souvent très sombres. Que leur monde soit contemporain ou ancré dans un futur imaginé, qu'ils soient meurtris par une enfance déchirée, par des décennies de solitude ou par l'abandon, qu'ils nourrissent leur vengeance née d'une trahison amoureuse, tous racontent leur histoire par petites touches étonnantes, dans une fresque résolument noire.

Tag(s) : #NOUVELLES, #SUSPENSE, #QUÉBECOIS

Partager cet article

Repost 0